Exporter, innover, investir - Le Service des délégués commerciaux

Le Service des délégués commerciaux du Canada - Alberta et Territoires du Nord-Ouest

Aperçus des secteurs

Aérospatiale et défense

Le secteur de l’aérospatiale et de la défense est prioritaire pour les bureaux commerciaux en Alberta.

Dans la province de l’Alberta, ce secteur emploie 5 000 travailleurs hautement qualifiés et comprend plus de 170 entreprises offrant une vaste gamme de biens et de services :

  • robotique;
  • systèmes de véhicules sans pilote (UVS);
  • électronique militaire;
  • sciences spatiales;
  • navigation et entretie et sous-secteurs de la réparation et de la révision.

En plus d’accueillir le Canadian Centre for Unmanned Vehicle Systems (CCUVS, Centre canadien pour les systèmes de véhicules sans pilote), situé à Medicine Hat, l’Alberta abrite l’une des plus grandes grappes industrielles régionales du Canada en matière de véhicules sans pilote. De plus, trois des plus importantes bases militaires du pays se trouvent dans cette province. La BFC Cold Lake est la première base d’entraînement à l’appui tactique des Forces aériennes du Canada, la BFC Wainwright est le centre d’excellence en matière d’entraînement pour l’armée canadienne et la BFC Suffield constitue l’un des plus grands centres d’entraînement du monde.

Matériel et services d’exploitation du pétrole et du gaz

L’équipement et les services pétroliers et gaziers constituent un secteur prioritaire pour les bureaux commerciaux en Alberta.

Le Canada est un chef de file mondial dans la production de pétrole brut classique et synthétique, de gaz naturel et de produits du gaz, et l’Alberta est le foyer de cette industrie. Cette province compte pour plus de 80 p. 100 de la production canadienne de gaz naturel; elle possède la deuxième réserve prouvée de pétrole brut du monde en importance (175 milliards de barils), se classant derrière l’Arabie saoudite; et produit la majorité des produits dérivés du pétrole du pays. Dans l'ensemble, le secteur du développement énergétique représente 31 p. 100 du PIB, des investissements et des exportations de l'Alberta.

Il n'est donc pas surprenant que les ressources énergétiques de cette province aient fait naître une industrie prospère d’équipement et de services liés à l'extraction et au traitement de l'énergie, comme la transformation des métaux et la fabrication de pipelines et de pompes.

L’Alberta est également un pôle d’innovation et de savoir-faire dans les domaines de la récupération assistée des ressources pétrolières et de l’exploitation du pétrole non conventionnel. De plus, les ressources énergétiques constituent le fondement sur lequel reposent d’autres secteurs et sous-secteurs tels que :

  • l’ingénierie, la géologie, le bâtiment et les services professionnels connexes;
  • la géomatique et les technologies de l’information et des communications;
  • les technologies environnementales.

Industries environnementales

Les industries environnementales constituent un secteur prioritaire pour les bureaux commerciaux en Alberta.

Générant des recettes atteignant 4,4 milliards de dollars, l’Alberta possède une industrie des produits et des services environnementaux vigoureuse qui compte 1 330 entreprises et emploie 28 000 Albertains. La province est reconnue à l’échelle mondiale pour son expertise dans les domaines suivants :

  • le changement climatique et les solutions d’efficacité énergétique;
  • la bioénergie;
  • le recyclage et la gestion des déchets;
  • la restauration;
  • l’épuration de l’eau.

Sciences de la vie (santé et bio-industries)

Les sciences de la vie constituent un secteur prioritaire pour les bureaux commerciaux en Alberta.

L’Alberta est depuis longtemps un poids lourd de la recherche et du développement dans le domaine des sciences de la vie et compte plus de 200 entreprises actives dans les bio industries. La plupart des entreprises se situent dans les régions d’Edmonton et de Calgary.

La plupart des sociétés de l’Alberta sont présentes dans les quatre sous secteurs suivants :

  • le matériel et les instruments médicaux;
  • les services de santé en ligne;
  • les produits pharmaceutiques et biotechnologiques;
  • la biotechnologie agricole.

Technologies de l’information et des communications (TIC)

Les TIC constituent un secteur prioritaire pour les bureaux commerciaux en Alberta.

On estime le nombre d’emplois directs et indirects dans le secteur des TIC de l’Alberta à plus de 100 000. Les retombées économiques directes générées par les quelque 4 300 entreprises et 54 500 employés sont supérieures à huit milliards de dollars par année. Selon les évaluations des retombées indirectes effectuées d’après les gains de productivité de la province au cours des dix dernières années, le secteur des TIC de l’Alberta représente jusqu’à 15 p. 100 du PIB de la province, ce qui le place devant celui de la foresterie et derrière seulement ceux de l’énergie et de l’agriculture.

Tirant son origine des applications liées au pétrole et au gaz, ce secteur est à présent formé d’entreprises de calibre mondial dotées d’un savoir-faire dans divers domaines commerciaux, notamment :

  • le contenu numérique;
  • l’apprentissage en ligne;
  • les systèmes de positionnement global;
  • les TI en santé;
  • les microtechnologies et les nanotechnologies;
  • la conception de logiciels;
  • les logiciels d'entreprise;
  • les télécommunications;
  • les communications sans fil;
  • les technologies sans fil permettant de desservir des régions éloignées.

Les services et grands projets

Le secteur des services et grands projets est une priorité pour les bureaux commerciaux de l'Alberta.

Ce secteur englobant l'architecture, l'ingénierie et la construction comprend plus de 26 000 entreprises qui génèrent des revenus annuels de plus de 50$ milliards de dollars canadiens. Avec plus de 450 millions de dollars en exportation par année, l'Alberta détient le ratio par habitant d'ingénieurs et de professionnels des géosciences le plus élevé dans une province au Canada et l'un des plus élevés en Amérique du Nord. Par conséquent, l'Alberta, de même que la Colombie-Britannique, l'Ontario et le Québec, représente l'un des centres canadiens pour les activités d'infrastructure.

Comme les perspectives du marché mondial prévoient une forte croissance des dépenses en infrastructure qui devrait dépasser les 41$ billions d'investissement entre 2005 et 2030, il existe une importante occasion d'affaires pour les entreprises albertaine de ce secteur.