Exporter, innover, investir - Le Service des délégués commerciaux

L'importance du transport aérien pour les exportations canadiennes

De prime abord, le transport aérien peut ne pas sembler très important pour les exportateurs canadiens. Après tout, seulement 10,3 p. 100 des exportations canadiennes de marchandises (en valeur) ont été expédiées par avion en 2012.

Ce chiffre s’explique principalement par le fait qu’une part importante des exportations canadiennes sont transportées par voie terrestre (camion ou pipeline) vers les États-Unis ou le Mexique. Lorsqu’on considère les échanges du Canada avec les marchés autres que celui de l’ALENA, on constate que le transport aérien prend beaucoup plus d’importance. En 2012, pas moins de 30,1 p. 100 des exportations canadiennes de marchandises vers ces pays extérieurs à l’ALENA ont été transportées par avion, en hausse par rapport aux 27,0 p. 100 enregistrés en 2007.

Dans certains cas, le transport aérien revêt d’ailleurs une importance primordiale. Ainsi, 98 p. 100 des pierres et métaux précieux, 86,2 p. 100 du matériel scientifique, 81,6 p. 100 des produits pharmaceutiques et 73,2 p. 100 des machines électriques ont été expédiés à l’extérieur de l’ALENA par avion.

Part des exportations canadiennes de marchandises expédiées par avion vers les pays extérieurs à l'ALENA (en valeur), dans divers secteurs (2012)

  • Exportations totales de marchandises : 30,1 %
  • Pierres et métaux précieux : 98,0 %
  • Matériel scientifique : 86,2 %
  • Produits pharmaceutiques : 81,6%
  • Machines électriques : 72,3 %

Données : Statistique Canada
Source : Bureau de l'économiste en chef, MAECI

Selon la Banque mondiale, le transport aérien coûte habituellement de 12 à 16 fois plus que le transport maritime. Aussi les marchandises expédiées par avion ont-elles tendance à afficher un ratio valeur/poids plus élevé ou à être particulièrement sensibles au facteur temps. En outre, le fret aérien peut servir à livrer des commandes plus petites ou davantage adaptées aux besoins, ou encore à compenser les retards dans d’autres chaînes logistiques — par exemple, lorsqu’un facteur de production est requis immédiatement et doit être expédié rapidement pour assurer le renouvellement des stocks.

Tout compte fait

Un système de fret aérien efficace est essentiel à l’accroissement des exportations canadiennes, et notamment des produits de grande valeur expédiés vers les pays extérieurs à l’ALENA.

Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de consulter la page du Bureau de l’économiste en chef d’Affaires étrangères et Commerce international Canada.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport