Exporter, innover, investir - Le Service des délégués commerciaux

Venez avec nous en Russie!

Mission commerciale du Canada en Russie
du 3 au 8 juin 2012

* Veuillez noter que les inscriptions pour cette mission sont désormais terminées, nous n'acceptons plus de nouvelles demandes.*

Visa, programme et autres renseignements importants

Visualisez/téléchargez le dépliant en version PDF - 479KB

Affaires étrangères et Commerce international Canada (MAECI) organise une mission commerciale du Canada à Saint-Pétersbourg et à Moscou (Russie) du 3 au 8 juin 2012. La mission sera dirigée par le ministre du Commerce international, l'honorable Ed Fast, et portera principalement sur les secteurs des matériaux de construction et du bâtiment, de l'aérospatiale, ainsi que de l’exploitation minière.

Le gouvernement du Canada a défini la Russie comme un marché prioritaire offrant un potentiel considérable aux exportateurs et investisseurs canadiens. Ce pays compte une population très instruite de plus de 142 millions d’habitants, une capacité scientifique et technologique avancée et offre des débouchés dans de nombreux secteurs ainsi que d’importantes ressources naturelles comprenant de vastes réserves de gaz naturel et de pétrole. Les relations commerciales bilatérales entre le Canada et la Russie ont connu un essor rapide au cours de la dernière décennie – les exportations de marchandises canadiennes sont passées de 240 millions de dollars en 2002 à près de 1,5 milliard de dollars en 2011, tandis que les importations de marchandises en provenance de la Russie sont passées de 380 millions de dollars à près de 1,3 milliard de dollars durant la même période.

L'accession prochaine de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce devrait accroître davantage son intégration aux marchés mondiaux et améliorer l’accès des produits et services canadiens dans un meilleur climat d’affaires fondé sur les règles et la transparence. Bien qu’il offre des débouchés aux entreprises canadiennes, ce marché pose toutefois des défis, exigeant un énorme engagement pour réussir. L’expérience sur les marchés internationaux, notamment ceux émergents, peut s’avérer utile sur ce marché.

Les participants aux précédentes missions commerciales du Canada seront au fait du rôle très important que remplissent ces missions en offrant des possibilités de réseautage, des renseignements commerciaux et un accès aux entreprises locales clés, ainsi qu’à des représentants gouvernementaux. Il s’agit d’un forum idéal pour les entreprises canadiennes cherchant à mieux comprendre l’industrie russe, à cerner les possibilités et les partenaires locaux éventuels, et/ou à faire prendre de l’expansion à leurs activités en Russie.

Matériaux de construction et du bâtiment (y compris les services d’infrastructure connexes)

Le secteur de la construction, notamment le logement, demeure une priorité importante de la politique sociale et économique du gouvernement russe. La construction résidentielle de faible hauteur constitue l’une des priorités du programme fédéral en cours en matière de logement pour 2012-2020. Il y a un intérêt croissant à l’égard de la technologie canadienne du bâtiment à ossature de bois et des services et solutions connexes en matière d’ingénierie, y compris le chauffage, la ventilation et le conditionnement d’air. Il est établi que cette technologie offre un solide potentiel sur le marché du logement en Russie en raison des réserves forestières abondantes dans ce pays qui permettent la construction de maisons abordables, lesquelles sont très recherchées sur le marché national.

Il est aussi intéressant de souligner les possibilités liées à l’aménagement des infrastructures dans les zones résidentielles, notamment dans les secteurs de la construction, du fonctionnement, de l’entretien et de la réparation des routes. Il pourrait également y avoir des possibilités liées aux importants projets d’infrastructures proposés, comme la construction, la rénovation et la remise en état des routes, des lignes de chemin de fer et des aéroports, notamment dans les zones au climat froid de la Sibérie et de l’Extrême-Orient russe.

Parmi les entreprises canadiennes qui profiteront de cette mission, notons :

  • les aménagistes et urbanistes d’expérience en développement communautaire durable;
  • les sociétés d’architecture avec une expertise dans les immeubles d’habitation;
  • les sociétés d’ingénierie/de construction souhaitant identifier leurs homologues locaux afin de les aider à cerner les projets d’infrastructure, à soumettre des offres sur ces derniers et, plus tard, à les mettre en œuvre;
  • les promoteurs, gestionnaires de projets et entreprises de construction qui souhaitent identifier leurs homologues locaux pour développer et mettre en œuvre des projets commerciaux de petite à moyenne taille comme la construction d’habitations, d’édifices gouvernementaux, d’installations de sport et d’entrepôts;
  • les fournisseurs d’équipement de chauffage, de ventilation, de conditionnement d’air et de plomberie;
  • les systèmes de matériel de construction pour les hôtels, les centres de villégiature et les marchés urbains des condos à étages multiples; et
  • les produits de construction pour la construction à ossature de bois de faible hauteur, comme le revêtement, la toiture, l’isolation, les barrières contre l’humidité, les fenêtres, les portes, les finitions, etc.

Aérospatiale (aéronautique et industrie spatiale)

Comme le secteur russe de l’aérospatiale continue de se transformer et de se moderniser, il s’oriente de plus en plus sur le marché international avec un intérêt grandissant pour l’intégration dans les chaînes de valeur mondiales actuelles. À ce titre, les possibilités offertes aux entreprises canadiennes existent non seulement comme fournisseurs potentiels aux fabricants de pièces d’origine et constructeurs de matériel de premier niveau russes, mais aussi comme partenaires d’innovation dans des projets de collaboration en recherche et développement.

L’aérospatiale a été définie comme un secteur clé de haute technologie au sein de l’économie russe, et des ressources considérables sont investies en appui à son développement futur, plus particulièrement dans le secteur aéronautique. En outre, en raison du nombre toujours croissant d’aéronefs d’origine occidentale et d’une flotte nationale vieillissante, de plus en plus d’occasions se présentent sur le marché de la maintenance, de la réparation et de la remise en état, y compris des possibilités de partenariat. Dans l’ensemble, le potentiel de croissance est considérable sur le marché russe.

Les industries spatiales canadiennes ont défini la Russie comme un marché intéressant au chapitre des exportations. Ce pays figure parmi les principales puissances spatiales au monde; son accès à l’espace et son budget spatial accru en font l’un des rares fournisseurs de services en lancement de satellites.

Le Canada profite d’une relation dans l’espace avec la Russie qui s’étend sur plusieurs décennies. Au fil des années, ce partenariat a créé d’importantes possibilités et avantages dans des secteurs comme les systèmes de satellites de recherche et de sauvetage et d’entraînement des astronautes, ainsi que des percées dans la science et les technologies spatiales. La collaboration la plus importante du Canada avec la Russie a été sur la Station spatiale internationale (SSI), une installation internationale de recherche spatiale de premier plan, réunissant les États-Unis, le Japon, l’Europe, le Canada et la Russie – la plus importante initiative spatiale jamais entreprise.

Le secteur spatial de la Russie a des capacités couvrant l’ensemble de cette industrie, comprenant la conception et la fabrication des astronefs et des fusées et les services de lancement et de satellites. Il existe toutefois un certain nombre de débouchés car la Russie continue de développer activement son industrie spatiale, notamment dans le secteur de la télécommunication et de la diffusion spatiales.

Des débouchés existent également dans des domaines comme les systèmes de satellites de recherche et de sauvetage, la surveillance du climat/de l’environnement et de la météorologie, la formation des astronautes et les percées dans la science et les technologies spatiales.

Parmi les entreprises canadiennes qui profiteront de cette mission, notons :

  • les fabricants d’aéronefs et de leurs pièces/moteurs/systèmes;
  • les entreprises de maintenance, réparation et remise en état offrant un éventail complet de services, notamment avec des capacités en matière de maintenance des moteurs et des composantes;
  • les entreprises dans le secteur de l’aérospatiale offrant des systèmes et des solutions en matière d’information et de communication, des composantes d’équipement de bord, ainsi que les fournisseurs de solutions et d’équipement pour les systèmes spatiaux;
  • les entreprises et organismes de recherche et développement (R-D) intéressés à explorer la R-D/la collaboration en matière d’innovation/les partenariats dans les secteurs spatial et aérospatial.

Exploitation minière (équipement, services et technologies)

Les prix des produits de base ayant atteint un très haut niveau à l’échelle mondiale, surtout en raison de la demande croissante dans les marchés émergents, la Russie a su tirer parti de sa position en tant que l’un des plus importants producteurs de métaux ferreux, communs et précieux du monde.

Les industries des mines et de la métallurgie sont à l’origine de près de 20 p. 100 de la production industrielle du pays. En 2011, les métaux et les minéraux constituaient environ 13.6 p. 100 de toutes les exportations de la Russie, lesquelles se composaient de métal et d’acier pour une proportion de 43.2 p. 100.

Le Canada est le plus grand investisseur étranger dans le secteur minier de la Russie; chaque année, le matériel et les services connexes de ce secteur contribuent une part importante de la totalité de nos exportations vers ce marché. De nombreuses sociétés d’ingénierie canadiennes qui se concentrent sur le secteur minier, sans toutefois s’y limiter, ont établi des bureaux permanents en Russie. Les fournisseurs de matériel et de services du Canada ont acquis une excellente réputation en offrant du matériel et des technologies de pointe fiables, et certaines des plus grandes sociétés minières de la Russie entretiennent depuis longtemps des relations directes avec des fournisseurs canadiens.

Un grand nombre d’opportunités existent dans le secteur de l’exploitation minière en Russie pour les entreprises canadiennes. Les coûts de production se sont accrus en même temps que les prix des produits de base. Alors que les sociétés minières, y compris celles de la Russie, cherchent à accélérer leur production en augmentant leurs dépenses d’investissement, elles envisageront également de réduire leurs coûts pour garantir une rentabilité durable à long terme. Les entreprises canadiennes en mesure d’offrir des technologies novatrices permettant de réaliser des économies sont bien placées pour profiter de cette envolée des prix.

Parmi les entreprises canadiennes qui trouveront cette mission utile, notons :

  • celles qui se spécialisent dans la gestion de projets d’exploitation minière, la modernisation des installations de traitement et de fusion, la sécurité en milieu de travail, l’éducation et la formation à l’intention de l’industrie minière, le forage en régions froides ainsi que les véhicules et le matériel d’extraction;
  • les fournisseurs de services et de matériel qui mènent des activités en Russie et qui cherchent à renforcer leurs liens commerciaux et à découvrir de nouveaux débouchés potentiels;
  • les sociétés minières ayant des projets en cours ou à l’étape de l’élaboration en Russie, qui retireraient un avantage de l’appui de hauts représentants pour améliorer leurs relations avec le gouvernement russe et avec leurs partenaires commerciaux dans ce pays;
  • les sociétés minières qui souhaitent explorer des possibilités d’investissement en Russie, en particulier dans le secteur des métaux précieux;
  • les représentants des marchés financiers et du secteur bancaire qui cherchent à attirer des sociétés minières russes en vue de mobiliser des capitaux au Canada.

Renseignements supplémentaires sur ce marché

La Russie -Marché prioritaire de la Stratégie commerciale mondiale

Russie - Fiche documentaire

Accès aux études de marchés

Exportation et développement Canada - Faire des affaires en Russie

Contrôles à l'exportation et à l'importation

Pour de plus amples renseignments, veuillez contacter :

Pierre Chalifour
Délégué commercial
Affaires éterangères et Commerce international Canada
Tél.: 613 944-1227 Téléc. : 613 996-3406
pierre.chalifour@international.gc.ca

Missions commerciales du Canada