Sélection de la langue

Recherche

La représentation des femmes occupant des postes de direction est à la hausse

Au Canada, la croissance du nombre de femmes dans des postes de direction, de 2014 à 2018, a dépassé celle du nombre d’hommes de 2,0 points de pourcentage, pour atteindre 7,5 p. 100 comparativement à 5,5 p. 100. Alors qu’il y a toujours le double d’hommes dans des postes de cadres supérieurs que de femmes, celles-ci sont presque à niveau dans les postes de cadres intermédiaires spécialisés.1 De plus, les femmes sont plus susceptibles d’occuper un poste de direction dans un secteur où elles sont bien représentées, soit les secteurs de production de services, comme la finance et l’assurance. L’objectif national est d’atteindre la proportion de 30 p. 100 de femmes au sein des conseils d’administration au Canada d’ici 2019. La figure 1 présente le pourcentage de sièges de direction occupés par des femmes à travers divers types de corporations.  En 2018, les femmes occupaient 27,8 p. 100 des sièges de direction au Canada selon le Global Diversity Tracker, ce qui est sous, mais très proche de l’objectif de 30 p. 100.

En 2016, 42,3 p. 100 des sociétés canadiennes comptaient au moins une femme au sein de leur conseil d’administration, et les femmes ne représentaient que 19,4 p. 100 des administrateurs au Canada (voir la ventilation par secteur dans les trois premières colonnes de la figure 1). Selon la dernière étude de Statistique Canada sur ce sujet, les femmes sont mieux représentées dans les conseils d’administration des industries de service, telles que la finance, la gestion d’entreprises et les services publics. Les services financiers canadiens gagnent notablement en force dans le commerce international.2 Cependant, les femmes sont sous-représentées aux conseils d’administration dans les secteurs des mines, du pétrole et du gaz et de la fabrication, lesquels font partie des secteurs qui comptent parmi les plus grandes proportions de sociétés exportatrices au Canada.

Conclusion

Les plus grandes sociétés cotées en bourse du Canada ont une longueur d’avance, à égalité avec les entreprises publiques gouvernementales, en ce qui concerne la présence de femmes au sein de leur conseil d’administration. Des études ont montré que la diversité dans les conseils d’administration, c’est bon pour les affaires et que les grandes entreprises, dont beaucoup exportent, montrent la voie.


1 Statistique Canada, Tableau 14-10-0335-01 : Charactéristiques de la population active selon la profession, données annuelles, accédé le 14 mai 2019.

2 Exportation et développement Canada, L’essor des exportations de services, 2019.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport

Date de modification: