Sélection de la langue

Recherche

Les délégations commerciales du SDC aident un cabinet d’avocats appartenant à une femme à étendre ses activités sur de nouveaux marchés

La petite entreprise de Rachel Bunbury a connu une expansion internationale transformatrice, car elle a su tirer parti des occasions offertes par le Service des délégués commerciaux (SDC) pour se constituer une clientèle solide dans l’Union européenne et au Royaume‑Uni, et percer de nouveaux marchés aux États‑Unis.

Mme Bunbury est directrice et avocate au sein de Westbury Law, Professional Corporation : un cabinet d’avocats situé à Toronto spécialisé dans l’immigration des gens d’affaires. En effet, sa firme aide les sociétés multinationales à transférer des ressortissants étrangers au Canada. Sa société a ainsi aidé des clients du monde entier à étendre leurs activités au Canada en travaillant avec des entreprises situées en Asie, en Europe et aux États‑Unis.

Rachel Bunbury
Rachel Bunbury, directrice et avocate au sein de Westbury Law

Établir des liens internationaux

Par sa participation à trois délégations commerciales avec le SDC, Mme Bunbury a stimulé la croissance de son cabinet d’avocats et a acquis des connaissances et des contacts précieux. En effet, les délégations commerciales lui ont permis de se familiariser avec ces marchés et de coordonner des présentations avec les réseaux clés de son secteur. Depuis lors, Mme Bunbury s’est servie de ses précieux contacts et a obtenu des contrats avec des clients situés en Allemagne. Elle mène régulièrement des affaires au Royaume‑Uni et a étendu la portée de ses activités sur les marchés américains.

Avant d’avoir recours au SDC, Mme Bunbury était à l’affût de nouvelles possibilités de croissance internationale. Elle a trouvé ce qu’elle cherchait au sein des missions commerciales Femmes d’affaires en commerce international (FACI) du SDC, qu’elle a découvertes en parcourant les sites Web du gouvernement du Canada. Mme Bunbury a même expliqué que le SDC a permis à son entreprise de s’exposer à de nouveaux marchés « auxquels elle n’aurait pas peut‑être songé autrement ».

La première délégation commerciale à laquelle Mme Bunbury a participé en 2018 s’est rendue en Allemagne et au Royaume‑Uni. Ce voyage lui a permis d’établir un premier contact avec le marché européen, ce qui lui a valu plusieurs nouveaux clients. Pendant la portion de l’événement au Royaume‑Uni, Mme Bunbury a assisté à une conférence qui lui a permis de nouer de nombreux nouveaux contacts d’affaires et d’approfondir ses liens avec la région. En Allemagne, a déclaré Mme Bunbury, bien qu’il n’y ait eu aucune conférence, les responsables commerciaux ont organisé pour elle de plusieurs réunions interentreprises ciblées, qu’elle a réussi à exploiter pour établir des contacts et une clientèle inestimables dans la région. Une grande part de son travail à Westbury Law se trouve désormais sur le marché de l’UE grâce, en partie, à la délégation commerciale au Royaume‑Uni et en Allemagne.

Par la suite, Mme Bunbury a participé à des délégations commerciales à Baltimore, dans le Maryland, et à Orlando, en Floride, respectivement en 2018 et en 2019. Lors de la conférence sur la diversité des fournisseurs du Women’s Business Enterprise National Council (WBENC) à Baltimore en 2018, Mme Bunbury a eu la chance d’entrer en contact avec des entreprises et des sociétés plus importantes aux États-Unis et d’approfondir sa compréhension du marché américain. Au cours de chaque délégation commerciale à laquelle elle a participé, Mme Bunbury a pu puiser dans « une banque de contacts et de ressources sur le terrain » auxquels elle « n’aurait autrement pas eu accès ». Grâce aux conférences et aux occasions de réseautage organisées par le SDC, Mme Bunbury fait maintenant des affaires dans plusieurs des régions qu’elle a visitées dans le cadre de ces missions.

Occasions d’apprentissage qui influencent la stratégie commerciale et l’expansion

Pour Mme Bunbury, la valeur des possibilités offertes par le SDC d’établir des liens ne réside pas seulement dans ces liens, mais aussi dans les connaissances acquises. Elle estime que « la participation [à des délégations commerciales] permet de voir quels marchés régionaux pourraient convenir à votre entreprise, vous donnant ainsi une idée de l’atmosphère générale des affaires dans les différentes régions ».

C’est par l’intermédiaire de la délégation commerciale qui s’est rendue à « Go for the Greens  » à Orlando qu’elle a appris quels types d’entreprises de ce marché pourraient être à la recherche de ses services professionnels. Mme Bunbury utilise cette information commerciale particulière pour cibler ses clients en conséquence. Au cours de cette mission, Mme Bunbury a également pu comprendre que ses services d’immigration étaient mieux adaptés aux débouchés dans la région du nord‑est des États‑Unis, plutôt qu’en Floride, ce qui vient appuyer une décision stratégique visant à positionner Westbury Law au sein d’un marché où elle connaîtra plus de succès.

Mme Bunbury a également souligné l’importance de l’Accord économique et commercial global (AECG) conclu entre le Canada et l’Union européenne, qui est crucial pour la mobilité de la main‑d’œuvre. Dans certains cas, il pourrait faciliter le transfert de personnel d’entreprise qualifié grâce à des dispenses de l’étude d’impact sur le marché du travail. L’accord peut également aider les travailleurs qualifiés à obtenir un permis de travail temporaire, ce qui favorise le transfert de compétences du Canada vers l’UE et vice‑versa. Avant cet accord, ces possibilités de transfert étaient plus difficiles à obtenir. Selon Rachel, cela s’est traduit par une augmentation du nombre de travailleurs européens souhaitant s’installer temporairement en Amérique du Nord, car ils reconnaissent maintenant la possibilité d’investir et de travailler au Canada. L’AECG a eu une incidence positive sur son entreprise en augmentant l’investissement des entreprises européennes au Canada et en élargissant sa clientèle.

La délégation commerciale en Allemagne a fourni des informations tout aussi précieuses, car Mme Bunbury a eu l’occasion d’apprendre quels types d’entreprises sont les plus prisés en Allemagne et, surtout, elle a pu comprendre les caractéristiques uniques de la culture commerciale allemande. En fait, ces connaissances l’ont finalement aidée à remporter de récents contrats avec des clients allemands.

Le fait de mieux connaître ce genre de détails, déclare Mme Bunbury, « constitue une bonne base pour comprendre comment structurer votre stratégie d’entrée sur le marché en termes d’accès à un marché particulier ».

Connaissances et renseignements

Les délégations commerciales dirigées par le SDC auxquelles Rachel Bunbury s’est jointe lui ont également fourni des possibilités d’apprentissage direct. Lors de la conférence de Baltimore, Mme Bunbury a expliqué que « certaines séances procuraient des conseils stratégiques sur la négociation de contrats commerciaux avec de grandes entreprises en tant que petit fournisseur », tandis que d’autres séances donnaient des conseils sur la gestion des entreprises d’un point de vue financier, comme « l’exploration des moyens de maximiser votre fonds de roulement ou de financer votre entreprise ».

Mme Bunbury a déclaré que pour d’autres petites entreprises détenues par des femmes qui cherchent à étendre leurs activités sur les marchés internationaux, elle « recommande vivement, comme point de départ, d’établir des liens avec l’aide du SDC ». Dans l’ensemble, selon Mme Bunbury, travailler avec le SDC a été une « expérience extrêmement positive ». Rachel Bunbury a utilisé de façon exemplaire les connaissances, les relations et les expériences offertes par le SDC. Elle et sa firme, Westbury Law, continuent d’en profiter.

« Il y a peut‑être d’autres marchés que vous souhaitez exploiter, mais en tant que petite entreprise, vous disposez peut-être de ressources limitées pour le faire. Le SDC peut vous aider en vous donnant accès à ces ressources. Le SDC a été d’un grand soutien pour mon entreprise, et les délégués commerciaux peuvent vous donner des idées sur l’expansion de vos activités auxquelles vous n’auriez sinon peut-être pas songé autrement », a déclaré Mme Bunbury.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport

Date de modification: