Sélection de la langue

Recherche

Changement de paradigme : les petites entreprises se tournent vers le commerce électronique pour attirer de nouveaux clients et augmenter leurs ventes

Même avant que la pandémie ne pousse de nombreuses entreprises à adopter les technologies numériques, 24,7 % de toutes les entreprises canadiennes faisaient déjà des ventes en ligne en 2019, et parmi celles‑ci, près d’un quart avaient des clients internationaux. De plus, sur les 20 milliards de dollars d’exportations de services sondés par Statistique Canada, jusqu’à 16,4 milliards de dollars (ou 82 %) ont été potentiellement livrés à distance (principalement par des moyens numériques) en 2018. Depuis le début de la pandémie, les entreprises canadiennes ont élargi leurs plans visant à utiliser davantage les canaux de vente numériques pour vendre leurs biens et services.

Bien qu’il soit bon que les entreprises canadiennes utilisent des outils numériques pour générer des ventes internationales et offrir des services internationaux même avant la pandémie, il y a beaucoup de place pour la croissance parmi les petites entreprises canadiennes Note de bas de page 1 lorsqu’il s’agit de tirer parti de ces outils à l’exportation. Par exemple, parmi les entreprises qui faisaient des ventes en ligne, seulement 22 % des petites entreprises avaient des clients internationaux, tandis que 28 % des moyennes entreprises et 39 % des grandes entreprises exportaient en ligne vers des clients internationaux.

Les mesures de distanciation sociale adoptées en 2020 ont conduit à un doublement des ventes du commerce électronique entre février et mai, bénéficiant de manière disproportionnée aux entreprises ayant de l’expérience dans ce canal de vente, qui sont plus susceptibles d’être de grandes entreprises. Pour répondre à la flambée de la demande de commerce électronique, les entreprises canadiennes ont indiqué qu’elles prévoyaient d’accroître leur utilisation des canaux de vente numériques. Cependant, les disparités dans les plans selon la taille de l’entreprise persistent. Par exemple, seulement 18,3 % des petites entreprises prévoyaient d’augmenter l’utilisation de leurs propres sites Web pour servir les clients, tandis que 25,6 % des grandes entreprises prévoyaient de faire de même. Déjà moins impliquées que les grandes entreprises dans le commerce électronique, les petites entreprises étaient moins susceptibles de déclarer des plans visant à accroître l’utilisation des canaux de vente numériques de la même manière que les grandes entreprises pendant une période où les canaux de vente en ligne deviennent de plus en plus critiques.

Figure 1 : Activités de ventes en ligne en 2019 par rapport aux activités de ventes en ligne prévues pendant la pandémie de 2020 (les parts des entreprises) par taille d’entreprise
   Ventes effectuées sur Internet (2019)Entreprises en ligne* avec des clients internationauxPrévoyant d’augmenter l’utilisation de ses propres site Web pour servir les clients (T3 2020)Prévoyant d’augmenter l’utilisation des canaux de vente numérique tiers pour servir les clients (T3 2020)
Petites entreprises22,521,918,310,1
Moyennes entreprises33,727,920,611,7
Grandes entreprises38,639,325,612,4

*ne comprend que les entreprises en ligne qui savent où se trouvent leurs clients.
Données : Statistique Canada – l’Enquête 2019 sur la technologie numérique et l’utilisation d’Internet (ETNUI) et l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises (ECSE) de novembre 2020
Source : Affaires mondiales Canada – Bureau de l’économiste en chef

Conclusion

Même avant la pandémie, de nombreux exportateurs canadiens utilisaient déjà des outils numériques pour vendre des biens et des services à des clients internationaux, mais les petites entreprises auront également une marge de croissance dans ce domaine. Les données montrent que de nombreuses petites entreprises prévoyaient d’accroître l’utilisation du commerce électronique pour servir leurs clients pendant la pandémie, et l’expérience de ce canal de vente sera probablement bénéfique à l’avenir.

Développez vos activités en ligne sur les marchés internationaux avec l’aide de CanExport PME. Faites une demande de financement pour aider à couvrir les coûts liés à l’optimisation des moteurs de recherche, à la publicité en ligne, à la traduction de documents de marketing et plus encore.

Trouvez plus d’informations et de ressources sur le renforcement de votre présence mondiale grâce au commerce électronique.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport

Date de modification: