Recherche

Quatre conseils pour accéder aux possibilités d’affaires qu’offre le marché brésilien des technologies propres

Le Brésil est l’un des plus grands marchés du monde en ce qui concerne l’étendue géographique et la population, celle-ci étant estimée à 210 millions d’habitants. Le Brésil offre de nombreuses possibilités aux entreprises canadiennes, et plus particulièrement à celles qui sont actives dans l’industrie des technologies propres, en raison de la mise en place récente de nouveaux objectifs de développement durable dans les domaines de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement.

L’appui accru du gouvernement à l’égard des solutions de développement durable vise en partie l’augmentation des investissements et de la participation des entreprises internationales, de sorte à favoriser une plus grande concurrence et de meilleurs résultats. Le Brésil, qui a fait face à de nouveaux défis en raison de la pandémie de COVID‑19, considère les projets de développement durable comme un élément essentiel à sa reprise.

Les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes qui souhaitent accéder à ce marché doivent tenir compte, notamment, d’un régime fiscal complexe et doivent faire preuve de patience et de persévérance pour y arriver. Voici nos 4 conseils pour aider les PME canadiennes à accéder aux possibilités d’affaires qu’offre le marché brésilien des technologies propres.

1. La pandémie de COVID‑19 a considérablement accru la numérisation dans les sous-secteurs des technologies propres

La pandémie de COVID‑19 a posé des défis inattendus aux marchés partout dans le monde. Pendant la pandémie, le Brésil a déployé des efforts importants pour moderniser ses projets de développement durable grâce aux technologies. L’arrivée de nouveaux acteurs internationaux sur le marché a entraîné une demande accrue en faveur de solutions novatrices et de la numérisation dans les sous‑secteurs des technologies propres au Brésil.

Afin de desservir davantage de régions, le Brésil cherche à décentraliser la prestation de services et à accroître l’efficacité. Il en résulte de nouveaux débouchés pour les entreprises canadiennes qui proposent des solutions dans les domaines suivants :

2. Les sociétés publiques s’attendent à une présence sur le marché local

Le Brésil accorde beaucoup d’importance aux interactions en personne, notamment dans les domaines qui nécessitent des investissements importants. C’est ainsi que les Brésiliens préfèrent faire des affaires, et c’est la raison pour laquelle il est préférable d’avoir une présence sur place.

Soyez informé de ce qui se passe dans votre secteur

Pour recevoir des renseignements personnalisés concernant les événements liés aux secteurs qui vous intéressent, créez votre compte MonSDC.

Compte tenu des restrictions actuelles sur les déplacements, les missions et événements commerciaux virtuels sont un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes du milieu des affaires et d’élargir votre réseau. Lorsque vous menez des activités commerciales au Brésil, il est possible que vous ayez du mal à trouver des personnes-ressources anglophones. L’anglais n’est pas une langue très répandue dans ce pays, même aux niveaux hiérarchiques supérieurs. Envisagez l’embauche d’une personne qui parle le portugais; elle sera en mesure de mieux communiquer et d’explorer les possibilités d’affaires qui s’offrent à vous sur le marché.

Si le Brésil est l’un de vos marchés cibles et que vous n’avez pas la capacité d’y ouvrir un bureau physique, trouver le bon partenaire ou représentant local pourrait être la clé de votre succès. De nombreuses enchères publiques n'acceptent pas les soumissionnaires internationaux, donc avoir un partenaire local est le seul moyen de concourir dans ces cas.

Par l’intermédiaire de nos 6 bureaux au Brésil, notre réseau de délégués commerciaux sur le terrain peut vous aider à obtenir des renseignements sur le marché et à entrer en contact avec les bonnes personnes.

3. Des liens stratégiques avec les entreprises locales des domaines de l’ingénierie et de l’infrastructure sont essentiels pour les PME

Le Brésil a mis en place de nouveaux objectifs de développement durable visant le secteur de l’eau potable et de l’assainissement, et celui de la production et du transport d’électricité. Ces secteurs sont donc des grandes priorités pour les projets et les investissements liés au développement durable. Les projets qui en découleront nécessiteront un soutien important sur le plan de l’ingénierie et des infrastructures, que les partenariats public-privé (PPP) sont en mesure de fournir. On parle de partenariat public-privé lorsque des entreprises publiques et privées unissent leurs efforts pour travailler sur des projets de grande envergure et coûteux.

Une façon pour les PME canadiennes d’acquérir un avantage concurrentiel est de créer des liens stratégiques avec les entreprises locales œuvrant dans les domaines de l’ingénierie et de l’infrastructure. Ces partenariats peuvent favoriser l’intégration de vos solutions dans les projets de PPP et les chaînes de valeur. Si vous avez l’intention de faire des affaires au Brésil, communiquez avec nous pour obtenir des conseils sur votre stratégie d’entrée sur le marché et pour vous aider à y trouver des partenaires et des investisseurs potentiels.

4. Les partenariats d’innovation et de recherche et développement offrent des possibilités d’entrée sur le marché

Si vous détenez une technologie novatrice, vous pourriez avoir la possibilité de la mettre à l’essai et d’explorer ainsi les occasions d’affaires qu’offre le marché. Les entreprises brésiliennes de services publics, par exemple, pourraient être disposées à mener un projet pilote pour mettre votre technologie à l’essai. Ces essais pouvant déboucher sur des ventes importantes, il ne faut pas en sous‑estimer la valeur.

Les projets de collaboration en matière de recherche et développement (R et D) constituent une autre stratégie permettant de faire des affaires au Brésil. Dans le secteur de l’électricité plus particulièrement, il est important d’établir des partenariats avec les universités ou les centres de recherche locaux, car ce sont ces institutions qui mènent les projets liés aux services publics. Le Service des délégués commerciaux (SDC) offre des programmes de financement visant à aider les PME canadiennes à établir des partenariats internationaux en R et D pour mettre au point conjointement, valider et adapter leurs technologies :

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport

Date de modification: