Sélection de la langue

Recherche

L’AECG favorise le commerce écologique entre le Canada et l’Union européenne

Depuis son entrée en vigueur provisoire le 21 septembre 2017, l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne (UE) est avantageux pour les deux partenaires commerciaux. Grâce à l’élimination et à la réduction des barrières commerciales, l’AECG favorise le commerce et représente des occasions supplémentaires pour les entreprises et les consommateurs du Canada et de l’UE. Les échanges de marchandises ont augmenté de façon constante de 2016 à 2019, atteignant un sommet de 66,8 milliards d’euros (99,3 milliards de dollars) en 2019, soit une hausse de 27,0 % par rapport à 2016. Malgré le ralentissement économique mondial provoqué par la pandémie de COVID‑19, le commerce bilatéral de marchandises était encore, en 2020, supérieur de 12,5 % à son niveau de 2016, avant la mise en œuvre de l’AECG. Le commerce bilatéral des services s’est également accru de façon constante entre 2016 et 2019, une hausse de 39,0 %Footnote 1 ayant été observée.

L’UE constitue le deuxième marché d’exportation de technologies propres du Canada. L’AECG a créé de nombreux débouchés pour les entreprises canadiennes de technologies propres, dont plus de 85 % sont exportatrices. L’Accord met les entreprises exportatrices canadiennes sur un pied d’égalité avec leurs concurrents de l’UE et leur donne un avantage sur bon nombre de leurs concurrents provenant de l’extérieur de l’UE, grâce à l’élimination des droits de douane de l’UE sur les exportations de technologies propres du Canada.

En outre, les préoccupations croissantes liées aux changements climatiques ont entraîné une forte croissance du commerce des biens environnementaux entre le Canada et l’UE à la suite de la promulgation de l’AECGFootnote 2. Le commerce total de biens environnementaux s’est élevé à 7,1 milliards d’euros (10,5 milliards de dollars) en 2019, soit 17,2 % de plus que son niveau de 2016, où il était de 6,1 milliards d’euros (8,9 milliards de dollars). Les exportations canadiennes de biens environnementaux ont augmenté de 23,0 %, passant de 1,3 milliard d’euros (1,9 milliard de dollars) en 2016 à 1,6 milliard d’euros (2,4 milliards de dollars) en 2019, tandis que les exportations de l’UE ont atteint 5,5 milliards d’euros (8,2 milliards de dollars) en 2019, soit une hausse de 15,8 % par rapport aux 4,8 milliards d’euros (7,0 milliards de dollars) de 2016. En particulier, le commerce des tuyaux et tubes à des fins de recyclage, des structures de bâtiments préfabriqués, des machines à haut rendement énergétique et des équipements de mesure des niveaux de pollution a augmenté entre 2016 et 2019. À l’exception des machines à haut rendement énergétique, le commerce de tous ces biens est resté plus élevé en 2020 qu’il l’était avant l’entrée en vigueur de l’AECG.

Figure 1 : Commerce de biens environnementaux entre le Canada et l'UE, en millions d'euros
Figure 1 : Commerce de biens environnementaux entre le Canada et l’UE, en millions d’euros
      Tuyaux et tubes à des fins de recyclageStructures de bâtiments préfabriquésMachines à haut rendement énergétiqueÉquipement de mesure des niveaux de pollution
20164132874 3111 046
20195264424 9401 243
20204863984 1081 128

Sources : Eurostat et Statistique Canada


1 Un rapport détaillé, intitulé « Un aperçu des résultats commerciaux du Canada et de l’UE dans le cadre de l’Accord économique et commercial global (AECG) », se trouve sur le site Web du Bureau de l’économiste en chef : https://www.international.gc.ca/trade-commerce/economist-economiste/statistics-statistiques/overview_canada_eu-apercu_canada_ue.aspx?lang=fra

2 Selon la définition de l’Accord sur les biens environnementaux (ABE) de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), les biens environnementaux, également appelés biens verts, sont des produits qui peuvent contribuer à atteindre des objectifs de protection de l’environnement et du climat. Les membres de l’OMC participent à des négociations qui visent à éliminer les droits de douane sur plusieurs de ces produits.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport

Date de modification: