Recherche

Banque asiatique de développement

Manille, Philippines

Version PDF (240 ko)

La Banque asiatique de développement (BAD) (en anglais) est une banque multilatérale de développement qui se consacre à la réduction de la pauvreté dans la région de l’Asie-Pacifique au moyen de la croissance économique durable, du développement social et de la bonne gouvernance. Établie en 1966, la Banque compte 67 pays membres situés en majorité dans la région de l’Asie-Pacifique. Le Canada est membre de la BAD et se classe au septième rang des actionnaires de la Banque. En 2013, les opérations de la BAD se sont chiffrées à 21,02 milliards $ US. De cette somme, 14,38 milliards $ US provenaient des ressources en capital ordinaire et des fonds spéciaux de la BAD, alors que les 6,65 milliards $ US restants provenaient de partenaires de cofinancement.

Marchés de la Banque, par secteur Biens

Texte alternatif
Marchés de la Banque, par secteur Biens, travaux et services de consultation Prêts, assistance technique et subventions (2013)
Secteur%
Transports et TIC35,9 %
Multi-secteurs11,1 %
Eau10,7 %
Agriculture10,5 %
Éducation4,3 %
Énergie22,6 %
Finances0,9 %
Santé0,9 %
Industrie & commerce0,9 %
Gestion du secteur public2,2 %
Total100 %


Marchés de la Banque, par pays emprunteur Biens

Texte alternatif
Marchés de la Banque, par pays emprunteur Biens, travaux et services de consultation Prêts, assistance technique et subventions (2013)
Pays emprunteur%
Vietnam10,3 %
PRC13,8 %
Azerbaïdjan2,3 %
Inde17,7 %
Népal3,4 %
Bangladesh8,7 %
Pakistan5,2 %
Ouzbékistan6,8 %
Indonésie7,7 %
Sri Lanka4,6 %
Afghanistan3,8 %
Autres15,7 %
Total100 %

Processus de passation des marchés

Les marchés financés par la BAD doivent respecter les directives de passation des marchés (en anglais) de la Banque visant les fournitures, les travaux de génie civil et l’emploi de consultants. L’agence d’exécution du pays emprunteur assure la gestion du marché. Toutefois, en règle générale, c’est la BAD qui s’occupe de fournir une assistance technique aux projets qu’elle finance. Pour de plus amples détails sur les possibilités offertes, veuillez consulter le site Banque asiatique de développement - Projets (en anglais).

Passation des marchés par les emprunteurs

Passation de marchés de fournitures, de travaux et de services (autres que les services de consultants) : Pour l’équipement et les travaux de génie civil, le pays emprunteur doit publier un appel d’offres international. Ce processus est ouvert à tous les fournisseurs et entrepreneurs admissibles, bien que la préférence puisse être accordée aux biens fabriqués à l’échelon national ou aux entrepreneurs nationaux. Les entrepreneurs doivent passer l’étape de la présélection en soumettant un document uniformisé d’approvisionnement pour la présélection des soumissionnaires. L’étape de la présélection permet à la BAD de s’assurer qu’une entreprise possède l’expérience, les antécédents et les ressources humaines et financières nécessaires. D’autres documents de soumission (en anglais) sont disponibles pour les fournitures et les travaux (marchés de petite et grande envergure).

Consultants et services de consultation : Les cabinets d’experts-conseils et les consultants individuels doivent s’inscrire au Système de gestion des consultants de la BAD et tenir à jour leur profil afin d’être admissibles à un marché. Les principales sources de financement pour les services de consultations financés par la BAD sont des prêts pour les projets, des subventions pour l’assistance technique et le budget administratif de la BAD. En général, c’est la BAD qui s’occupe du recrutement de consultants pour la prestation d’une assistance technique, bien qu’elle puisse déléguer cette responsabilité au gouvernement du pays emprunteur. Pour de plus amples renseignements au sujet des politiques de la BAD sur l’emploi de consultants, veuillez consulter les Directives sur l’emploi de consultants par la BAD et ses emprunteurs (en anglais); le Manuel des opérations en matière de services de consultation (en anglais); les Directives relatives à l’administration des projets (en anglais) et contactez le BLIFI Manille pour une copie de le document « Obtention de marchés de services d’experts-conseils à la Banque asiatique de développement ».

Passation des marchés par la banque

Marchés institutionnels : La BAD s’approvisionne en biens et/ou services liés à ses besoins institutionnels (en anglais) en utilisant un processus de passation de marchés concurrentiel et en tenant compte de la réputation des fournisseurs, de la rapidité de livraison, des modalités de paiement et de la disponibilité de garantie et d’entretien. La BAD recrute aussi des consultants spécialisés pour une durée déterminée financés par son budget administratif. La plupart des consultants engagés sont des particuliers, mais certains sont des personnes morales telles que des cabinets de consultants, des organisations internationales et nationales, des organisations non gouvernementales accréditées et des institutions académiques et de recherche. Pour faire connaître les possibilités offertes, la BAD tient une page consacrée aux avis de recrutement de services de consultants (en anglais).

Prêts au secteur privé

L’objectif de la BAD à l’égard des opérations relevant du secteur privé (en anglais) consiste à accroître le flux des capitaux vers et dans les pays en développement membres de la BAD et à développer ces flux vers de nouveaux pays et secteurs. Les opérations du secteur privé représentent 1,67 milliard $ US (ou 12%) des opérations totales de la BAD, les principaux domaines d’activité étant les infrastructures (c.-à-d. l’énergie, l’électricité, les transports, les télécommunications et l’eau) et le développement du secteur financier. La Stratégie 2020 (en anglais) de la BAD met l’accent sur la nécessité de la participation du secteur privé au développement du marché des capitaux et des infrastructures, sur l’utilisation généralisée de l’amélioration des termes de crédit et sur la formation d’alliances stratégiques avec d’autres organismes de développement. Au nombre des instruments financiers de la BAD, mentionnons le financement direct, l’amélioration des termes de crédit, les garanties de réduction du risque et la facilitation du commerce.

Les entreprises canadiennes peuvent obtenir de l’aide et des renseignements supplémentaires en contactant le Réseau de soutien pour le marché de l’aide du Canada

Date de modification: