Recherche

Groupe de la Banque africaine de développement

Abidjan (Côte d’Ivoire)

Version PDF (171 ko)

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAfD) est une banque multilatérale de développement regroupant 54 pays membres d’Afrique et 26 pays membres ailleurs dans le monde. Le Groupe de la BAfD se compose de trois institutions : la Banque africaine de développement, le Fonds africain de développement et le Fonds spécial du Nigéria. L'aide de la Banque est en grande partie accordée sous forme de prêts et de subventions pour des projets de développement et d’investissement dans les secteurs de l'agriculture, de l'énergie, des transports, de la distribution d'eau, de l'assainissement, de la santé, de l'éducation et de l'environnement. La BAfD finance également des projets du secteur privé dans la région.

Prêt et subventions approuvés par la BAfD, par sous-région

Texte alternatif
Prêt et subventions approuvés par la BAfD, par sous-région (millions $ US) Note de bas de page 1 2013
Sub-Region$ US%
Afrique centrale244 $7 %
Afrique de l'Est597 $17 %
Afrique du Nord229 $6 %
Afrique australe615 $17 %
Afrique de l'Ouest991 $28 %
Multinational885 $25 %
Total5 574 $100 %


Prêt et subventions approuvés par la BAfD

Texte alternatif
Prêt et subventions approuvés par la BAfD, par secteur (millions $ US) Note de bas de page 2
Sector$ US%
Agriculture et développement rural429 $12 %
Social335 $9 %
Infrastructure2 051 $58 %
Finances288 $8 %
Multi-secteurs449 $13 %
Environnment9 $0.3 %
Total3 561 $100 %

Processus de passation des marchés

Les appels d'offres pour les projets financés par la Banque sont réservés aux entreprises des pays membres du Groupe, alors que les possibilités offertes par le Fonds africain de développement sont accessibles à toutes les entreprises. La responsabilité de la gestion de l'approvisionnement revient au pays emprunteur. La BAfD revoit toutefois le processus d'approvisionnement à chacune des étapes et émet un avis de non-objection si elle est satisfaite du processus. L'emprunteur peut alors aller de l’avant.

Passation de marchés de fournitures, de travaux et de services (autres que les services de consultants) : L'appel d'offres international constitue la principale méthode d'approvisionnement de biens et de travaux pour les projets financés par la BAfD. La Banque peut aussi autoriser d'autres méthodes d'approvisionnement au besoin, comme l'appel d'offres national, l'appel d'offres international restreint, la consultation de fournisseurs à l'échelon international ou de fournisseurs à l'échelon national et les achats négociés directement. L'appel d'offres à l'échelon national est généralement utilisé pour les contrats visant des biens ou travaux d'une valeur peu élevée qui n'intéresseraient probablement pas les sociétés internationales. La consultation de fournisseurs à l'échelon international ou national est utilisée pour acheter des biens ou marchandises ordinaires facilement disponibles.

Marchés institutionnels : La plupart des achats de la Banque sont effectués par la Division des achats institutionnels et de la logistique; d'autres achats peuvent être effectués directement par les bureaux locaux et par les chefs des Centres de coût. Le Département des services généraux et de l’approvisionnement de la Banque est responsable d'effectuer les acquisitions par des Demandes de propositions ou des Avis d'appel d'offres. Cette borne interactive dédiée aux fournisseurs, l'Accueil vendeur, est réservée aux fournisseurs intéressés par la fourniture de biens, travaux et services pour répondant aux besoins internes de la Banque.

Consultants et services de consultants (emprunteurs) : Les services de consultation sont obtenus au moyen de listes restreintes rédigées par l'agence d'exécution du projet. Les marchés de services peuvent être attribués à un cabinet de consultants ou, dans le cas de tâches peu imposantes, à un seul expert-conseil. Les procédures de passation de marchés doivent respecter les règles de la Banque décrites dans le document Règles et procédures pour l'utilisation de consultants. La marche à suivre pour la sélection dans le cas de contrats importants est détaillée et fastidieuse; elle exige en moyenne une période de 14 mois. Les procédures qui visent la sélection d'un expert-conseil ne relevant pas d'un cabinet sont simples et rapides, surtout dans le cas des contrats à court terme.

Réussite d’entreprises canadiennes : C'est dans le domaine de la prestation de services-conseils aux pays membres emprunteurs que les sociétés canadiennes ont remporté le plus grand succès. Parmi les activités réalisées dans ce secteur figurent des études de pré-investissement, y compris des études de préfaisabilité et de faisabilité, des études de conception approfondies, des études d'impact environnemental et social, le contrôle et la surveillance des travaux de construction des ouvrages et la prestation d'une assistance technique. Des entreprises canadiennes ont en outre dirigé de nombreux projets de la Banque avec le secteur privé.

Prêts au secteur privé

En 2013, plus de 20 % des opérations de la Banque visaient à appuyer des projets du secteur privé sous la forme de garanties, de marges de crédit et de participation au capital. Parmi les fonds spécialisés, mentionnons le Fonds de fonds Agvance Africa, doté d’un budget de 100 millions $ US, qui met l’accent sur l’agro-industrie en Afrique, et le Mécanisme d'amélioration du crédit du secteur privé, doté d’un budget de 250 millions $ US, qui vise à atténuer le risque associé au prêt de fonds à des pays à faible revenu.

Les entreprises canadiennes peuvent obtenir de l’aide et des renseignements supplémentaires en contactant le Réseau de soutien pour le marché de l’aide du Canada

Date de modification: