Sélection de la langue

Recherche

Mission canadienne d’innovation en matière de stockage d’énergie au Brésil – Du 27 novembre au 1er décembre 2017

Demande de déclaration d’intérêt

Affaires mondiales Canada (AMC), par l’entremise du consulat général du Canada à Rio de Janeiro et du Programme national d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada (PARI-CNRC), est heureux d’attirer votre attention sur cette occasion. Voici la description complète de la Mission canadienne d’innovation en matière de stockage d’énergie au Brésil 2017, qui aura lieu du 27 novembre au 1er décembre 2017 à São Paulo et à Brasilia, en marge du Forum Smart Grid pour l’Amérique latine www.smartgrid.com.br. Veuillez envoyer votre déclaration d’intérêt au plus tard le 8 septembre pour que votre entreprise soit admissible à participer.

Sao Paulo

Objectif de la mission

L’objectif est de mettre en place une collaboration industrielle en R-D entre les entreprises canadiennes et brésiliennes et développer conjointement des solutions dans le segment du stockage d’énergie, soutenues par des universités et des centres de recherche, et débouchant sur de futures entreprises commerciales pour le Canada et le Brésil. Les principales applications potentielles pour ces solutions de stockage d’énergie sont les suivantes :

  1. Réduction des pointes de consommation;
  2. Augmentation de la fiabilité du réseau;
  3. Alimentation continue des systèmes éloignés/isolés;
  4. Intégration des centrales électriques à production intermittente;
  5. Soutien à l’intégration aux réseaux électriques de la production distribuée.

Profil du délégué canadien

Les entreprises canadiennes actives dans le secteur de l’énergie ou de stockage d’énergie qui souhaitent participer à la Mission canadienne d’innovation en matière de stockage d’énergie au Brésil 2017 doivent satisfaire aux exigences décrites ci-dessous afin de pouvoir bénéficier effectivement de cette initiative :

Description de la mission

La Mission canadienne d’innovation en matière de stockage d’énergie au Brésil 2017 aura lieu du 27 novembre au 1er décembre, en marge du 10e Forum Smart Grid pour l’Amérique latine. Le forum est un petit événement (environ 200 participants) auquel participent les principaux représentants des entreprises de services d’électricité, du gouvernement, des centres de recherche et les fournisseurs participant au développement de réseaux intelligents dans toute l’Amérique latine. Les objectifs consistent à faire le point sur les pratiques exemplaires, l’évolution de la règlementation et les solutions novatrices qui peuvent soutenir les déploiements ou les projets dans la région.

Le programme inclut deux visites de centrales de production d’électricité situées dans les villes de Campinas et de São Paulo, une séance de réseautage avec des partenaires potentiels au Brésil et une visite au département d’ingénierie électrique de l’Université de São Paulo, lequel a développé de solides relations avec les services publics locaux. Le programme comprend également un événement dans la ville de Brasília, soutenu par l’Associação Brasileira de Distribuidores de Energia Elétrica – ABRADEE (Association brésilienne des distributeurs d’énergie électrique) – qui contribue à mettre en relief les solutions canadiennes et à promouvoir la mise en réseau avec des représentants des services publics partout au Brésil.

Cette mission constituera une excellente occasion d’interagir avec les principaux acteurs locaux et de constituer un réseau professionnel au sein des services publics d’électricité brésiliens, de la chaîne d’approvisionnement et avec d’autres acteurs clés du secteur de l’énergie.

Programme de la mission

Le programme comprendra : des visites de sites, des événements de réseautage (avec la communauté des services publics locaux) et des séances de rencontres individuelles ciblées avec des homologues brésiliens. Il vous donnera une occasion unique d’établir des relations étroites avec des partenaires clés de l’industrie brésilienne et des collaborateurs œuvrant dans le cadre de l’innovation pour faciliter le codéveloppement entre les entreprises canadiennes et brésiliennes.

Le segment de stockage d’énergie au Brésil

Selon l’Associação Brasileira de Armazenamento e Qualidade de Energia (l’Association brésilienne de stockage et de qualité de l’énergie) – ABAQUE, le marché brésilien aura besoin de systèmes de stockage d’énergie d’environ 95 GWh d’ici 2023. Cela équivaut à approximativement 50 % de toute la capacité installée existante dans le monde à la fin de 2015. Les capacités de stockage requises par le marché brésilien auraient les principales retombées suivantes :  

  1. Réduction des pointes de consommation et une plus grande fiabilité : 66 700 MWh
  2. Fiabilité pour les hôpitaux et les centres chirurgicaux : 3 200 MWh
  3. Alimentation continue des systèmes isolés : 4 600 MWh
  4. Intégration des centrales électriques à production intermittente : 5 000 MWh
  5. Soutien à l’intégration aux réseaux électriques de la production distribuée : 12 000 MWh
  6. Contribution à la flotte de véhicules électriques neufs : 3 500 MWh

Total : 95 000 MWh

Selon ABAQUE, le système d’électricité brésilien présente des caractéristiques primordiales et uniques, ce qui donne au pays une avance dans le secteur du stockage d’énergie :

  1. Marché important pour tout type de technologie de stockage – actuellement, la capacité installée dans le pays excède 133 GW;
  2. Solide expérience dans la technologie de production d’hydroélectricité et importante capacité installée. Les études menées par Eletrobras montrent un potentiel hydroélectrique inexploré de 250 GW;
  3. Le Brésil dispose d’un organisme de règlementation solide et bien structuré (ANEEL);
  4. La production distribuée, notamment la production photovoltaïque, a connu une croissance rapide, stimulée par une politique et une règlementation fiscales favorables;
  5. Parallèlement, la production éolienne a augmenté à un rythme supérieur à la croissance mondiale, en raison d’une politique de relance appliquée au cours de la première décennie du siècle;
  6. Le Brésil dispose d’un grand marché intérieur (environ 80 millions d’unités de consommation) et occupe une position privilégiée sur le continent;
  7. L’Amérique du Sud possède plus de 60 % de toutes les réserves de lithium connues dans le monde;
  8. Le Brésil est en mesure de développer rapidement la chaîne logistique pour les systèmes de stockage d’énergie.
  9. Certaines exigences sont liées aux technologies de stockage d’énergie, vu que l’on s’attend à une augmentation de l’utilisation des voitures électriques, ainsi qu’à la production distribuée, à la production intermittente et aux réseaux intelligents;
  10. Le système d’interconnexion national (SIN) exige, entre autres, des technologies de contrôle avancées, une réserve synchronisée et une régulation des fréquences;
  11. Une politique visant à universaliser le service d’énergie électrique est en cours d’élaboration. L’approvisionnement de sites éloignés peut se faire avec des installations éloignées, en intégrant une production d’énergie renouvelable aux systèmes de stockage d’énergie, permettant ainsi de remettre à plus tard les investissements dans les lignes de transmission;
  12. On s’attend à une forte croissance de la production électrique intermittente au cours des années à venir, atteignant de 20 % à 25 % de la capacité installée totale d’ici 2023.

Récemment, le secteur du stockage d’énergie a attiré une attention particulière des services publics brésiliens, vu que ces systèmes pourraient servir le marché énergétique diversifié du Brésil. Certaines régions du pays sont difficiles à atteindre. Selon la région, il est également nécessaire d’avoir des permis d’utilisation des terres et des permis environnementaux pour lesquels le processus d’obtention est long et compliqué, ce qui rend la construction de nouvelles lignes de transmission difficile et coûteuse. Parallèlement, le pays a augmenté l’utilisation de sources de production intermittente comme l’énergie solaire et l’énergie éolienne à grande échelle pour répondre aux besoins énergétiques. Le Brésil envisage également l’utilisation des énergies renouvelables pour répondre aux exigences des communautés hors réseau, qui ont recours actuellement à des groupes électrogènes diesel qui sont fort onéreux. Au Brésil, on observe également une nouvelle tendance à réduire la taille des réservoirs hydroélectriques, ce qui a diminué la capacité du Brésil à stocker de l’énergie. Tous ces facteurs contribuent à créer un environnement favorable au déploiement de systèmes de stockage dans le pays.

Compte tenu des avantages potentiels des systèmes de stockage d’énergie au Brésil, l’organisme de règlementation de l’énergie électrique local ANEEL a récemment annoncé un appel de propositions pour de nouveaux projets de recherche et d’innovation axés sur le stockage d’énergie. L’objectif consiste à permettre aux services publics d’électricité locaux de tester les solutions de stockage et d’évaluer les cadres règlementaires d’autres pays qui pourraient être appliqués au Brésil. En conséquence, les services publics locaux s’intéressent aux solutions et aux pratiques exemplaires utilisées par d’autres pays. Étant donné que le secteur de l’énergie canadien présente plusieurs domaines de synergie, l’on estime que le Canada serait un partenaire de choix. 

Comment faire une demande de participation

Si vous souhaitez participer à la Mission canadienne d’innovation en matière de stockage d’énergie et de R-D au Brésil, nous vous prions de bien vouloir communiquer avec la commissaire au commerce de l’énergie à RIO, Laura Netto, par courriel (laura.netto@international.gc.ca) ou par téléphone (+ 55 21 3444 0314) pour demander le formulaire de demande ou obtenir toute information supplémentaire.

Les formulaires de demande remplis doivent être envoyés au plus tard le 8 septembre 2017.

Nous rappelons aux participants que les citoyens canadiens ont besoin d’un visa pour entrer au Brésil. Le processus de demande de visa brésilien prend normalement de 20 à 30 jours. Nous recommandons par conséquent aux délégués de mission d’envoyer leur demande le plus rapidement possible.

Soutien pour les déplacements dans le cadre de la mission

Affaires mondiales Canada pourrait être en mesure de fournir un soutien financier sous forme de remboursement pouvant aller jusqu’à 50% des frais de voyage liés à la mission, tels que :

Les entreprises retenues pour participer à la mission seront contactées par Affaires mondiales Canada pour leur fournir la trousse de demande à remplir pour nous permettre d’évaluer leur éligibilité.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes en innovation administrés par Affaires mondiales Canada, veuillez communiquer avec innovation@international.gc.ca.

Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII)

Affaires mondiales Canada (AMC) offre par l’intermédiaire du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada (PARI-CNRC) un nouveau programme appelé Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII) pour favoriser les projets de collaboration en matière de recherche-développement industrielle entre les PME et les entreprises canadiennes dans les pays cibles du PCII, y compris le Brésil. Les projets collaboratifs en matière de R-D entre les entreprises canadiennes et brésiliennes découlant de la Mission d’innovation en matière de stockage d’énergie du Canada peuvent être admissibles au financement du projet PCII.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le PCII, veuillez visiter le site :

http://deleguescommerciaux.gc.ca/funding-financement/ciip-pcii/index.aspx?lang=fra

Date de modification: