Recherche

Mission de partenariat virtuel sur les technologies de fabrication de pointe en Inde, Janvier-février 2021

Demande d’expression d’intérêt

Affaires mondiales Canada, par l’intermédiaire du Consulat général du Canada à Mumbai, du Haut-commissariat du Canada à New Delhi et du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI CNRC), sera heureux de recevoir votre demande de participation à la « Mission de partenariat virtuel sur les technologies de fabrication de pointe en Inde », qui aura lieu fin janvier-début février 2021 (dates précises à confirmer). En raison de la COVID-19 et des restrictions mondiales en matière de voyages, cette mission de partenariat technologique se déroulera de manière virtuelle et n’impliquera pas de déplacement physique pour les entreprises participantes.

Veuillez noter que les entreprises intéressées doivent soumettre leur candidature au plus tard le vendredi 20 novembre 2020.

Objectif de la mission

La mission se concentrera sur l’établissement de collaborations en matière de R-D industrielle et de technologie (en particulier pour découvrir des projets potentiels de validation, d’adaptation et de codéveloppement de technologies et en donner un aperçu) entre des entreprises canadiennes et indiennes dans les secteurs de l’automobile, de la défense et de la sécurité publique, et du transport en commun.

Profil de la délégation canadienne

Les délégués canadiens à la « Mission de partenariat virtuelle sur les technologies de fabrication de pointe en Inde » doivent remplir les conditions ci-dessous pour pouvoir bénéficier de cette initiative :

Description de la mission virtuelle

La mission de partenariat virtuel sur les technologies de fabrication de pointe comprendra un événement virtuel sur l’innovation organisé en collaboration avec la Global Innovation and Technology Alliance (GITA) de l’Inde et la Confédération des industries indiennes, ainsi qu’un événement virtuel organisé en collaboration avec la Chambre de commerce régionale de Windsor-Essex. La mission se concentrera sur l’établissement de possibilités de collaboration en matière de R-D industrielle (en particulier la validation, l’adaptation et le codéveloppement de technologies) dans le domaine de l’automobile, de la défense et de la sécurité publique, ainsi que des transports en commun. La mission vise à promouvoir les discussions sur les possibilités de collaboration en matière de R-D axée sur la commercialisation. La mission pourrait comprendre les éléments suivants :

Description de l’initiative

Plus des deux tiers du commerce mondial se fait par le biais de chaînes de valeur mondiales (CVM), et la pandémie de COVID-19 a déclenché un réexamen de leur fonctionnement. Les entreprises ont commencé à réaligner leurs chaînes d’approvisionnement mondiales en réponse à l’évolution des structures de coûts de fabrication, aux améliorations de la fabrication de pointe, aux guerres tarifaires, à l’augmentation des barrières non tarifaires au commerce et à la montée du protectionnisme.

En réponse aux défis de la chaîne d’approvisionnement exacerbés par la pandémie actuelle, l’Inde a formulé la vision d’une Inde « autosuffisante » – mais avec une perspective mondiale – et a commencé à élaborer et à mettre en œuvre des politiques pour l’aider à réaliser cette vision. Une partie de cette vision consiste à proposer l’Inde comme centre mondial de production pour aider à construire des chaînes d’approvisionnement mondiales diversifiées et résistantes. L’initiative pour une chaîne d’approvisionnement résiliente (Supply Chain Resilience Initiative ou SCRI) récemment proposée par l’Australie, l’Inde et le Japon pour mettre en place des chaînes d’approvisionnement résilientes a le potentiel de remodeler fondamentalement les réseaux de production transfrontaliers. Il est très probable que cette initiative sera ouverte à l’adhésion d’autres pays partageant les mêmes idées.

Dans ce contexte, la mission de partenariat virtuel sur les technologies de fabrication de pointe est lancée dans le but de faciliter les collaborations technologiques entre les entreprises canadiennes et indiennes dans les secteurs de l’automobile, de la défense et de la sécurité publique, et des transports en commun.

Le secteur automobile en Inde

L’Inde possède l’une des plus grandes industries automobiles du monde, avec une production annuelle de plus de 25 millions de véhicules, bien supérieure à celle des superpuissances automobiles traditionnelles telles que les États-Unis (17,5 millions de véhicules) et l’UE (12,6 millions de véhicules).

Les secteurs de la défense et de la sécurité publique en Inde

L’Inde est devenue le deuxième importateur d’équipements de défense en importance dans le monde, ayant été à l’origine de 9,2 % des importations mondiales totales au cours de la période 2015-2019. L’Inde a prévu un budget de 248 milliards de dollars pour l’acquisition d’immobilisations dans son 13e plan de défense (2017-2022) et constitue un marché important dans des domaines tels que les avions, les frégates, les radars, les missiles, les chars d’assaut, les pièces d’artillerie, les fusils, les micro véhicules aériens sans pilote (UAV), les casques de protection balistique, les hélicoptères, les fusées, les navires, les munitions et les simulateurs. Remarque : les projets de R-D portant sur des technologies ayant uniquement des applications dans le secteur de la défense ne sont pas admissibles au Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII) – toutefois, les projets de R-D portant sur des technologies ayant des applications civiles peuvent être admissibles.

Transport en commun

Le transport ferroviaire de passagers en Inde représente actuellement près de 40 % de l’activité mondiale, et le réseau ferroviaire indien est susceptible de se développer plus rapidement que partout ailleurs dans le monde. Le ministère indien des chemins de fer s’emploie à moderniser l’infrastructure ferroviaire vieillissante de l’Inde pour la faire passer à la prochaine génération de technologie, et à offrir une meilleure qualité de service et une sécurité accrue.

Soutien financier pour les déplacements liés à la mission

Comme il s’agit d’une mission virtuelle, aucun voyage n’est prévu pour les entreprises participantes.

Comment faire une demande de participation

  1. Les entreprises intéressées doivent s’adresser à Kishor Mundargi (Kishor.mundargi@international.gc.ca), délégué commercial au consulat général du Canada à Mumbai. Dans votre demande, veuillez décrire brièvement votre entreprise. Vous recevrez ensuite un formulaire complet dans lequel vous devrez présenter des renseignements supplémentaires sur votre entreprise, votre technologie et votre intérêt à discuter de possibilités de R-D;

  2. Les formulaires de demande dûment remplis doivent être envoyés au plus tard le 20 novembre 2020 au consulat général du Canada à Mumbai;

    Veuillez noter que la participation est limitée. Les demandes soumises seront évaluées et vérifiées afin de déterminer l’admissibilité et la pertinence du candidat en vue d’une éventuelle participation à la mission de partenariat de R-D en fonction de la qualité des informations fournies concernant la technologie et de l’adéquation de la technologie au marché cible du PCII.

  3. Le Consulat du Canada à Mumbai et le conseiller en technologie industrielle (CTI) du PARI CNRC sélectionneront les entreprises qui participeront à la mission. Les entreprises retenues devraient être avisées au plus tard le 4 décembre 2020.

Si vous avez des questions concernant la procédure de candidature, veuillez consulter la page web du PCII ou envoyer un courriel au PCII à innovation@international.gc.ca.

Programme canadien de l’innovation internationale (PCII)

C’est Affaires mondiales Canada (AMC) qui, en collaboration avec le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches (PARI CNRC), met en œuvre le Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII) en Inde. Le PCII appuie les collaborations en R-D industrielles entre des PME canadiennes et des entreprises dans des marchés clés, dont l’Inde. Les projets de R-D en collaboration (validation, adaptation et développement conjoint) entre des entreprises canadiennes et indiennes résultant de la mission de partenariat virtuel sur les technologies de fabrication de pointe en Inde peuvent être admissibles au financement de projets du PCII.

Date de modification: