Recherche

Mission canadienne des technologies financières à Hong Kong - 16-20 janvier 2017

Demande de manifestation d’intérêt

Affaires mondiales Canada, par l’entremise du Consulat général du Canada à Hong Kong et Macao et du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), accueillerait avec plaisir votre « manifestation d’intérêt » à participer à la « Mission canadienne des technologies financières à Hong Kong », qui aura lieu du 16 au 20 janvier 2017 dans la région administrative spéciale de Hong Kong, en Chine.

Objectif

Cette mission se concentrera sur l’établissement de relations, l’accroissement des connaissances et de la compréhension des entreprises canadiennes relative aux opportunités offertes par le marché des services financiers de Hong Kong et offrira un meilleur positionnement permettant aux entreprises canadiennes de proposer de nouvelles technologies aux institutions financières à Hong Kong. Elle contribuera à rehausser le profil du Canada en tant que source de technologies novatrices et acteur important en technologies financières.

Qui peut présenter sa candidature?

Une entité canadienne œuvrant dans le domaine des technologies financières. Les candidats seront sélectionnés selon le potentiel de leur technologie et sa compatibilité avec le marché de HK, de même que leur adhésion aux critères énoncés ci-dessous.

La mission sera axée sur les solutions novatrices de plate-forme de technologies financières, les logiciels et les technologies connexes pour les sous-secteurs suivants : Assurance, réglementation et gestion des actifs; Cyber-sécurité et protection des données; Intelligence artificielle, méga-données et analytique; et Chaîne de blocs et technologie de registre distribué.

Les sociétés de paiement électronique, de commerce électronique, de prêt ou de socio-financement pourraient être considérées, mais devront démontrer qu’elles disposent d’un avantage concurrentiel important sur le marché asiatique.

Pourquoi Hong Kong ?

Voici des faits saillants du marché en soutien à l’initiative visant à établir des partenariats canadiens à Hong Kong :

  1. Le Canada et Hong Kong entretiennent depuis longtemps une relation bilatérale étroite. Il y a environ 300,000 Canadiens à Hong Kong, de même que près de 175,000 anciens élèves d’établissements canadiens et 1,200 Canadiens reconnus comme comptables professionnels agréés à Hong Kong. Ces communautés aident à solidifier les liens commerciaux entre les deux partenaires; Elles contribuent également à créer des débouchés pour les PME canadiennes à Hong Kong.
  2. Hong Kong constitue une sorte d’oasis en Asie où les Canadiens ont le sentiment d’être en pays de connaissance en raison de son profond attachement à la transparence et la primauté du droit, sa communauté d’affaires anglophone et hautement qualifiée, ses infrastructures et son industrie logistique de premier ordre, son port franc et son faible taux d’imposition des sociétés.
  3. Hong Kong est un tremplin pour le marché asiatique et une porte d’entrée vers la Chine. Établir un plan pour la Chine qui implique Hong Kong est à la fois stratégique et rentable, permettant à l’entreprise qui la formule « d’atténuer les risques ». Hong Kong possède d’importants capitaux qui délaissent le marché saturé de l’immobilier et qui commencent à cibler le secteur de la technologie.
  4. Centre financier mondial, Hong Kong accueille plus de 70 sièges régionaux et mondiaux d’institutions financières. Cette communauté a produit un écosystème prospère de technologie financière composé de clients, d’adopteurs précoces potentiels, de partenaires en R&D, de possibilités de financement, et de talent. Outre cet écosystème, le Groupe de la Banque mondiale place régulièrement Hong Kong au sommet de son classement des États établi selon la « facilité de faire des affaires ».
  5. Selon IDC Financial Insights 2015, l’industrie des technologies financières de Hong Kong a connu une croissance incroyable au cours des dernières années, ce qui en fait l’un des principaux centres de technologies financières au monde où 48 des 100 meilleures entreprises de technologies financières sont présentement actives et plus de 300 sociétés de technologies financières sont incorporées.
  6. Pour favoriser le développement d’une économie du savoir, le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (HKSAR) a mis en place un certain nombre de programmes et d’initiatives réglementaires visant à renforcer l’écosystème des technologies financières. L’année dernière, les autorités ont créé un Bureau de l’innovation et de la technologie qui a déployé plus de 18 milliards $HK pour financer des projets de soutien à la R&D à Hong Kong, dont 2 milliards $HK qui serviront à doubler les investissements provenant du secteur privé.
  7. Hong Kong abrite deux grands parcs technologiques: Cyberport et les Parcs scientifiques et technologiques de Hong Kong (HKSTP). Ces plateformes technologiques offrent des services à une communauté croissante de jeunes entrepreneurs et de sociétés technologiques de la biotechnologie aux médias numériques, excellant particulièrement dans le domaine de l’IdO (IoT), des villes intelligentes et connectées, de la robotique et des technologies financières. Cyberport regroupe plus de 140 entreprises du secteur des technologies financières et s’est donné pour objectif d’en soutenir près de 300 au cours de la prochaine année. En outre, Cyberport créera un nouvel espace de 30,000 pieds carrés pour héberger des sociétés de technologies financières. Cet espace sera partagé par des multinationales, des PME et des jeunes entreprises du secteur des services financiers.
  8. InvestHK, l’agence de promotion et d’attraction de l’investissement de Hong Kong, a créé une équipe spécialisée dans les technologies financières. L’Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA) a annoncé la formation d’une équipe de conseil en technologies financières et un laboratoire d’innovation en technologies financières avec les principaux centres de R&D d’ASTRI, et a mis en place un cadre réglementaire pour permettre aux entreprises de tester de nouvelles technologies et applications.
  9. Avec l’apparition sur scène de nouveaux acteurs, les entreprises de plus grande envergure mais moins flexibles comme HSBC, AIA et DBS ont commencé à concentrer leur temps, leurs ressources et leur capital de risque sur les technologies financières. Le secteur privé souhaite vivement se  procurer des technologies novatrices et de haute qualité pour développer davantage ses capacités financières et techniques, servir les clients de nouvelles et meilleures façons, et être un adopteur précoce des innovations. Les intervenants potentiels à Hong Kong incluent
    • Private sector: HSBC, Standard Chartered, Citibank, DBS, Hang Seng Bank, AIA, JP Morgan, Prudential, UBS, CBA, AXA, etc.
    • Institutions/ Government: HKMA, HKHA, HKEC and SFC
    • Canadian organisations: Manulife, Sunlife, RBC, TD, Scotiabank, CIBC, NBC, BMO, etc.
    • Industry Chambers: CanChamHK, HKGCC, CPA Association
  10. DBS, Accenture, Supercharger, Next Money, Cyberport et HKSTP gèrent toutes des programmes d’incubation et d’accélération au bénéfice d’entreprises en démarrage du secteur des technologies financières.
  11. En janvier 2017, le Conseil pour le développement du commerce de Hong Kong (HKTDC) accueillera la 10e   édition annuelle du Forum financier asiatique (AFF), qui réunit des représentants d’institutions financières et du secteur des services financiers pour une conférence de deux jours.
  12. La même semaine, le Festival StartmeupHK d’InvestHK mettra en relief une conférence de deux jours sur les technologies financières organisée par Next Money où l’on retrouvera les finalistes d’un concours mondial de technologies financières, des panels, des conférenciers et des occasions de réseautage.

Itinéraire et calendrier

A customised program will be developed for delegates, and the itinerary will be finalized based on the interests and specific technologies of the delegation. The program will include the following main activities:

  1. Séance d’information préalable sur le marché par webinaire, début janvier 2017.
  2. Participation au Forum financier asiatique (AFF), les 16 et 17 janvier 2017.
  3. Participation à un événement international de promotion des technologies financières, le 16 janvier 2017.
  4. Participation au séminaire Investir au Canada qui comprendra une session de démonstration technologique et un panel pour présenter les délégués, le 17 janvier 2017.
  5. Participation à une réception de haut niveau avec des acteurs clés de l’industrie, des institutions, des investisseurs et des partenaires locaux potentiels, le 17 janvier 2017.
  6. Participation à une conférence de deux jours sur les technologies financières au cours du Festival StartmeupHK, avec une possibilité de s’adresser au public pour présenter les capacités et les intérêts de l’entreprise, les 18 et 19 janvier 2017.
  7. Participation à une série de présentations thématiques, rencontres individuelles personnalisées, ateliers de groupe et rencontres d’entrepreneurs, de même qu’à des activités de réseautage avec des investisseurs et des clients potentiels.

Comment postuler

Veuillez demander par courriel à Cynthia Carlone, vice-consule et déléguée commerciale un formulaire de candidature, le remplir et le soumettre par courriel à Cynthia au plus tard le 9 décembre 2016 à 23h59 HNE.

Aide financière pour les frais de voyage liés à la mission

Une fois la confirmation de la participation reçue, les participants présélectionnés peuvent faire une demande d’aide financière pour se joindre à la délégation via le programme Visée mondiale en innovation (VMI). Veuillez mentionner la « Mission canadienne des technologies financières à Hong Kong » dans votre demande à VMI.

VMI pourrait être en mesure de fournir une aide financière pour les frais de voyage liés à la mission tels que :

Pour de plus amples renseignements sur la mission canadienne des technologies financières à Hong Kong, veuillez communiquer avec :

Cynthia Carlone, vice-consule et déléguée commerciale, Consulat général du Canada à Hong Kong et Macao, RAS de Hong Kong (Chine)

Emily McLaughlin, consule et déléguée commerciale, Consulat général du Canada à Hong Kong et Macao, RAS de Hong Kong (Chine)

Date de modification: