Recherche

Mission canadienne de R-D en réseau intelligent et stockage d’énergie en Corée du Sud

22-25 janvier 2019

Affaires mondiales Canada, par l'entremise de l’ambassade du Canada à Séoul et le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), recevront avec plaisir votre demande de participation à la « Mission canadienne de R-D en réseau intelligent et stockage d’énergie en Corée du Sud », qui aura lieu du 22 25 janvier 2019 à Séoul, en Corée du Sud.

Veuillez noter que les entreprises intéressées doivent soumettre leur candidature au plus tard le 16 novembre 2018.

Objectif de la mission

La mission visera à établir des possibilités de collaboration en R-D industrielle (notamment dans la découverte et la description de projets potentiels de validation, d’adaptation et d’élaboration conjointe de technologies) entre des entreprises canadiennes et coréennes.

Profil de la délégation canadienne

Le participant canadien doit satisfaire aux exigences suivantes pour pouvoir participer à cette initiative :

Description de la mission

La Mission canadienne de R-D en réseau intelligent et stockage d’énergie en Corée du Sud se déroulera sur une période de quatre jours. Elle pourra comprendre les éléments suivants :

 

Les secteurs suivants pourraient compter parmi les priorités de la Mission canadienne de R-D en réseau intelligent et stockage d’énergie :

Le réseau intelligent et le stockage d’énergie en Corée du Sud

En 2017, le gouvernement nouvellement élu de la Corée du Sud a annoncé un plan ambitieux destiné à faire passer l’énergie renouvelable à 20 % (58,5 gigawatts) de la production d’énergie nationale totale d’ici 2030 (investissements nécessaires estimés à 110 billions de KRW (129 milliards de $CAN)), alors que le pays abandonne progressivement la production d’électricité nucléaire (12 % de l’approvisionnement en électricité actuel). Selon ce plan, l’énergie solaire et l’énergie éolienne représenteront 90 % des investissements dans la production énergétique réservés aux nouvelles infrastructures. Pour atteindre cet objectif tout en conservant des tarifs d’électricité concurrentiels et un approvisionnement en électricité stable, le gouvernement sud-coréen soutient l’implantation d’un réseau intelligent et de solutions de stockage d’électricité. Lancé en août 2018, le nouveau plan de base pour le réseau intelligent met l’accent sur l’infrastructure des compteurs avancés, une plateforme d’électricité pour les mégadonnées et des entreprises de commerce d’électricité, entre autres. Le gouvernement a fait savoir qu’il entend affecter à ce nouveau plan un budget de 4,5 billions de wons coréens (environ 5 milliards $CAN), entre 2018 et 2022.

Plus de 160 entreprises coréennes sont actives dans les secteurs du réseau intelligent et des réseaux de stockages d’énergie du pays. Par exemple, des entreprises coréennes telles que Samsung SDI, LG Electronics, et Doosan Heavy Industry ont mis au point et commencé à exporter leurs propres systèmes de stockage d’énergie. Du côté de la demande, KEPCO, le service d’électricité quasi monopolistique appartenant en partie à l’État, et ses sociétés de production d’électricité affiliées fournissent et approvisionnent des systèmes de stockage d’énergie, en Corée et à l’étranger. À titre d’exemple de demande prévue, la capacité du réseau de stockage d’énergie de la Corée s’élève à 1,8 GW/h et devrait atteindre 4,7 GW/h dans un avenir proche. Différents centres de R-D publics et privés s’emploient activement à mettre au point des projets pilotes d’énergie renouvelable et à les commercialiser, dont KEPCO et ses sociétés de R-D affiliées KEPRI, le Centre d’évaluation et de planification des technologies de Corée du Sud (site Web en coréen  uniquement), et l’Institut coréen de recherche en énergie. Collaborer avec des partenaires coréens à la mise au point de produits en commun et d’autres activités liées à l’innovation pourrait aider les entreprises canadiennes dotées de nouvelles technologies et solutions à accéder au marché local et aux chaînes d’approvisionnement établies en Corée, entre autres occasions.

Contexte

Aide financière pour les frais de déplacement dans le cadre de la mission

Dans le cadre du Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII), une aide financière de 50 % peut être accordée aux participants admissibles pour tous les coûts admissibles (voir ci-après le processus de demande) notamment :

Comment faire une demande de participation

  1. Les entreprises intéressées doivent se procurer un formulaire de demande auprès de Young Jin Kim (youngjin.kim@international.gc.ca), délégué commercial à l’ambassade du Canada à Séoul. Vous recevrez ensuite un formulaire complet demandant des renseignements supplémentaires sur votre entreprise, vos technologies et votre volonté de discuter de possibilités de R-D;
  2. Les formulaires de demande remplis doivent parvenir à Young Jin Kim au plus tard le 16 novembre 2018 (youngjin.kim@international.gc.ca);
  3. L’ambassade du Canada à Séoul et PARI-CNRC sélectionneront les entreprises qui participeront à la mission. Les candidats retenus devraient être avisés au plus tard le 28 novembre 2018;
  4. Les entreprises officiellement sélectionnées pour participer à la mission seront invitées à demander un soutien financier pour les déplacements. Les participants intéressés doivent le demander à Young Jin Kim (youngjin.kim@international.gc.ca);
  5. Les entreprises qui ont manifesté l'intérêt de recevoir un soutien financier pour leurs déplacements seront avisées de la décision à ce sujet au plus tard le 14 décembre 2018. 

Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII)

Affaires mondiales Canada (AMC) travaille en collaboration avec le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC) pour mettre en œuvre le Programme canadien de l’innovation à l’international (PCII) en Corée du Sud. Le PCII favorise la collaboration en matière de R-D entre les PME et les entreprises canadiennes dans des marchés clés, comme la Corée du Sud. Les projets de collaboration en R-D (validation, adaptation et élaboration conjointe) entre les entreprises canadiennes et sud-coréennes découlant de la Mission canadienne en réseau intelligent et stockage d’énergie en Corée du Sud peuvent être admissibles au financement du projet PCII.

Date de modification: