Sélection de la langue

Recherche

Mission commerciale d'équipe Canada en Corée du sud

Dans le cadre de la Stratégie du Canada pour l'Indo-Pacifique, l'honorable Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique dirigera une mission commerciale d'Équipe Canada en Corée du Sud afin d'aider les exportateurs et les innovateurs canadiens de tout le pays à se positionner sur ce marché en mettant de l'avant leurs capacités et leur compétitivité, et de favoriser les débouchés commerciaux et les possibilités d'investissement à long terme.

Détails de l'évènement

Les inscriptions sont fermées.

Les missions commerciales d'Équipe Canada (MCEC) sont des missions commerciales bonifiées dirigées par la ministre dans la région indo-pacifique dans le cadre de la Stratégie du Canada pour l'Indo-Pacifique. Ces missions commerciales mettent l'accent sur les secteurs d'innovation et visent à ouvrir des portes aux entreprises canadiennes, qu'il s'agisse de grandes entreprises diversifiées ou de petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des groupes traditionnellement sous-représentés dans le commerce, notamment:

Le modèle d'Équipe Canada encourage également la participation :

Le tout réuni dans le cadre d'une approche très médiatisée pancanadienne.

Dates : Du dimanche 21 avril au jeudi 25 avril 2024

Marché : Séoul, Corée du Sud

Secteurs : Le programme de la mission commerciale sera adapté aux domaines dans lesquels le Canada possède un avantage concurrentiel et ciblera les secteurs suivants :

Format : Dans le marché

Date limite d'inscription : Le 12 janvier 2024 à 17 h (HE)

Veuillez consulter les critères d'admissibilité ci-dessous Note de bas de page *

Pourquoi la Corée du Sud?

L'Indo-Pacifique est rapidement en train de devenir le centre mondial du dynamisme économique et une région de première importance stratégique. Cette région représente aujourd'hui plus du tiers de l'activité économique mondiale. D'ici 2030, la région devrait héberger les deux tiers de la classe moyenne mondiale et, d'ici 2040, représentera plus de la moitié de l'économie mondiale. Ces statistiques remarquables soulignent l'importance de la région indo-pacifique pour les entreprises canadiennes, car elle offre des possibilités inégalées d'expansion, d'exploration des marchés et de partenariats stratégiques.

Lancée en novembre 2022, la Stratégie du Canada pour l'Indo-Pacifique vise à élargir et à approfondir les partenariats existants du Canada dans la région. L'un des cinq objectifs stratégiques de la Stratégie est d'accroître les échanges commerciaux et les investissements, et renforcer la résilience des chaînes d'approvisionnement, notamment en élargissant notre réseau commercial au Canada et à l'étranger, ouvrant ainsi la voie à la croissance et à la prospérité à long terme.

Les missions commerciales d'Équipe Canada dans la région indo-pacifique, qui constituent l'une des initiatives clés de cet objectif, sont l'occasion pour les entreprises canadiennes de renforcer leur réputation en adoptant et en modelant des pratiques exemplaires dans le monde. La première mission d'Équipe Canada d'envergure a eu lieu au Japon du 29 octobre au 2 novembre 2023, avec une importante délégation de 160 organisations provenant de différents secteurs. En 2024, en plus de la Corée du Sud, la ministre Ng dirigera des missions commerciales d'Équipe Canada en Malaisie et au Vietnam, du 24 au 29 mars, et en Indonésie et aux Philippines à l'automne.

En tant que l'une des économies les plus importantes de la région et du monde, la République de Corée (communément appelée Corée du Sud) constitue une destination idéale pour les entreprises canadiennes qui souhaitent exporter et pour l'une des missions commerciales d'Équipe Canada dans l'Indo-Pacifique. Le Canada et la Corée du Sud entretiennent des relations étroites, renforcées par des liens interpersonnels de longue date, des valeurs communes, une histoire de soutien mutuel, un partenariat stratégique global fondé sur cinq priorités communes dans les domaines des valeurs, de la sécurité, de la prospérité, du développement durable et autres, et par les nouvelles initiatives et les nouveaux engagements pris dans le cadre de la Stratégie du Canada pour l'Indo-Pacifique.

La Corée du Sud est le septième plus grand partenaire commercial du Canada et le sixième plus grand partenaire en termes des importations et des exportations. Les échanges commerciaux entre le Canada et la Corée sont robustes, atteignant 21,9 milliards de dollars en 2022. L'Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC), le premier accord de libre-échange bilatéral du Canada dans la région de l'Asie-Pacifique, place les entreprises canadiennes sur un pied d'égalité avec leurs principaux concurrents sur le marché sud-coréen. L'Accord ouvre l'accès aux marchés pour les exportateurs et les investisseurs canadiens en éliminant les droits de presque toutes les lignes tarifaires.

Les entreprises canadiennes de toutes tailles qui sont déjà présentes dans la région indo-pacifique ou qui envisagent d'y faire des affaires peuvent bénéficier de liens plus étroits avec l'économie sud-coréenne, notamment en apportant d'importantes contributions à la résilience et à la diversification de la chaîne d'approvisionnement, à la sécurité énergétique et alimentaire, à la lutte contre les changements climatiques et au développement de technologies qui stimuleront la croissance future.

Qui peut participer?

Les missions commerciales d'Équipe Canada acceptent les entreprises canadiennes de toutes tailles prêtes à exporter, y compris des exportateurs de divers horizons, qui ont un fort potentiel pour saisir les occasions d'affaires en Corée du Sud et générer des résultats commerciaux concrets. Elles acceptent également la participation des provinces, territoires, municipalités et autres organisations canadiennes (p. ex. associations commerciales, chambres de commerce) qui cherchent à élargir leur présence et leur participation dans le marché sud-coréen.

Critères d'admissibilité pour les entreprises canadiennes

Afin d'être prises en compte pour le volet du programme de rencontres interentreprises, les entreprises doivent clairement démontrer qu'elles satisfont aux critères suivants :

Les entreprises seront sélectionnées en fonction des critères ci-dessus. La présentation d'une candidature ne garantit pas la participation. Si l'on juge qu'une demande ne répond pas à ces critères, celle-ci sera rejetée à l'étape de présélection.

Critères d'admissibilité pour les autres organisations (p. ex. représentants de provinces, de territoires ou de municipalités, de partenaires du portefeuille commercial, de chambres de commerce et d'industrie, des associations professionelles, etc.) :

Programme (en cours d'élaboration)

Le programme sur le marché visitera les régions commerciales de la Corée du Sud et comprendra :

Compte tenu de la grande taille et de la vaste portée de cette mission commerciale, la délégation sera divisée en deux volets :

  1. Le programme général, qui comprend des occasions de réseautage et des séances d'information sur le marché, s'adresse aux délégués représentant les associations commerciales, les chambres de commerce, les gouvernements (fédéral, provinciaux, territoriaux, municipaux) et les entreprises déjà bien établies dans le marché cible (p. ex. qui ont déjà un réseau solide et prospère, soit grâce à un bureau local, soit à une relation établie avec un représentant commercial ou un distributeur local).
  2. Le programme de rencontres interentreprises, qui comprend le programme général ainsi qu'un programme sur mesure de rencontres interentreprises sera proposé à un nombre restreint de PME suivant une évaluation minutieuse de leur niveau d'exportation et de préparation au marché, de la demande locale pour les produits et services de la PME et les débouchés propres au secteur sur le marché local. La priorité sera accordée aux PME qui exercent des activités dans les secteurs prioritaires indiqués plus haut dans la section Détails de l'événement, qui s'identifient comme appartenant à des entrepreneurs de divers horizons et ont un fort potentiel pour saisir des occasions en Corée du Sud et de générer des résultats commerciaux concrets.

Chaque demande fera l'objet d'un processus d'évaluation rigoureux afin de déterminer le volet pour lequel chaque organisation pourra éventuellement être retenue.

Opportunités pour les entreprises canadiennes en Corée du Sud

Agriculture et aliments transformés (y compris le poisson et les fruits de mer)

La Corée du Sud est un importateur net de produits alimentaires qui compte sur les importations pour satisfaire plus de 60 % de ses besoins alimentaires. Le Canada conserve une grande part de marché pour un éventail de produits, notamment le porc, l'huile de canola et le homard. La Corée du Sud est également un marché en évolution rapide où les nouvelles tendances alimentaires sont testées et adoptées avec enthousiasme, ouvrant ainsi d'importants débouchés pour des produits sains, biologiques et innovants. Avec l'Accord sur l'équivalence des produits biologiques conclue avec la Corée en 2023, les aliments et les boissons biologiques canadiens peuvent maintenant être étiquetés comme biologiques sans certification supplémentaire.

Énergie propre et technologies propres

Pour respecter son engagement à atteindre la carboneutralité d'ici 2050, la Corée du Sud devra faire des investissements importants afin de décarboner ses industries traditionnelles énergivores et opérer une transition vers des sources d'énergie plus propres. Les entreprises canadiennes ont la possibilité d'appuyer les efforts de décarbonisation de la Corée du Sud dans les domaines suivants :

  • technologies de petits réacteurs modulaires;
  • hydrogène et piles à combustible;
  • captage, utilisation et stockage du carbone;
  • applications de l'économie circulaire, y compris les technologies de recyclage;

En tant qu'importatrice net d'énergie, la Corée du Sud se tourne vers des partenaires fiables comme le Canada pour importer de l'hydrogène et de l'ammoniac afin de réduire son empreinte carbone et les émissions provenant du gaz naturel et du charbon.

Industries créatives (médias audiovisuels et interactifs, y compris les jeux vidéo)

La Corée du Sud est l'un des plus grands marchés d'exportation des industries créatives du Canada. Dans le cadre de sa Stratégie d'exportation créative, Patrimoine canadien estime que les industries créatives canadiennes ont un grand potentiel d'expansion dans le marché de la Corée du Sud. Pour souligner le 60e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays en 2023, le Canada et la Corée du Sud ont désigné les années 2024 et 2025 comme des années d'échanges culturels. Les sous-secteurs ciblés comprennent l'audiovisuel et les médias numériques interactifs, y compris les jeux vidéo.

Technologies de l'information et des communications

La Corée du Sud est un grand producteur de technologies de l'information et de la communication (TIC) et a créé des leaders mondiaux dans ce domaine. La stratégie de la Corée du Sud en matière de TIC se concentre surtout sur les sous-secteurs suivants :

  • intelligence artificielle;
  • informatique quantique;
  • Internet des objets;
  • cybersécurité, 5G et appareils intelligents;
  • contenus numériques et mégadonnées.

La Corée du Sud abrite de grandes multinationales comme Samsung et LG, qui investissent activement dans l'intelligence artificielle, l'Internet des objets et l'analyse de mégadonnées, y compris dans d'autres pays (p. ex. : centres d'IA au Canada). En 2022, le Canada et la Corée du Sud ont fait évoluer leur relation bilatérale vers un partenariat stratégique global, qui met l'accent sur l'engagement à renforcer la coopération et le commerce bilatéral dans les technologies liées aux TIC, notamment l'intelligence artificielle et le réseau qui succédera à la 5G.

Sciences de la vie

Comptant sur son territoire plus de 650 sociétés pharmaceutiques et biopharmaceutiques, ainsi que des grandes entreprises qui investissent massivement dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments, la Corée du Sud a fait de la biosanté, y compris les produits biopharmaceutiques, l'un des secteurs stratégiques prioritaires.

Le gouvernement sud-coréen vise également à faire de la Corée du Sud une plaque tournante mondiale de la vaccination. Avec la population qui vieillit le plus rapidement au monde, les entreprises pharmaceutiques et biopharmaceutiques de Corée du Sud se concentrent sur la découverte de nouveaux médicaments dans des domaines tels que l'oncologie, l'immunologie et la neurologie. Autre sous-secteur en pleine croissance en Corée du Sud, la thérapeutique numérique (DTx) recèle des partenariats actifs d'innovation ouverte entre l'industrie, le milieu universitaire et les instituts.

Considérations relatives aux voyages et dépenses

Conseils aux voyageurs et avertissements

Avant de décider de voyager, consultez les avis de santé aux voyageurs sur la COVID-19 et les voyages internationaux. Quel que soit l'endroit où vous prévoyez voyager, assurez-vous de consulter les conseils aux voyageurs et les avertissements concernant votre destination deux fois : une fois pendant vos préparatifs et une autre, peu avant votre départ. La situation de la sécurité peut changer entre la date de vos réservations et celle de votre départ.

Exigences d'entrée

Votre passeport doit être valide pendant six mois à compter de la date d'entrée en Corée du Sud et doit comporter au moins deux pages vierges à l'usage des agents de l'immigration. Les voyageurs canadiens sont exemptés de l'obligation d'obtenir une autorisation de voyage électronique (K-ETA) pour entrer en Corée du Sud jusqu'en décembre 2024. Nous vous conseillons vivement de communiquer avec les autorités étrangères compétentes pour toute question concernant les visas et les exigences d'entrée.

Préparatifs de voyage et dépenses

Les détails du programme et du voyage (tels que les options de transport local et les réservations d'hôtel) seront communiqués aux participants confirmés à mesure que les informations seront disponibles. Les participants sont responsables de l'organisation de leur voyage, y compris du transport aérien et terrestre vers et depuis l'aéroport, et de la réservation de leur chambre d'hôtel à partir des liens fournis.

La participation à la mission commerciale est gratuite. Toutefois, les participants sont tenus de prendre en charge tous les frais de voyage, y compris les billets d'avion, l'hébergement, le transport terrestre et les repas non inclus dans le programme.

Important : Assurez-vous de vous procurer une assurance annulation et/ou un billet remboursable au cas où les dates de la mission commerciale changeraient.

Programmes de financement

Les PME canadiennes intéressées à participer à une mission commerciale pourraient être en mesure de présenter une demande dans le cadre de CanExport Petites et moyennes entreprises (PME), un programme du Service des délégués commerciaux qui offre du financement pour aider les PME canadiennes qui cherchent à diversifier leurs marchés d'exportation.

Le programme accepte actuellement les demandes du 20 décembre 2023, à 9 h HNE, au 12 janvier 2024, à 17 h HNE, uniquement pour les participants à la mission commerciale d'Équipe Canada (MCEC) en Malaisie et au Vietnam (ainsi qu'aux missions commerciales dirigées par Affaires mondiales Canada pour les entreprises de divers horizons). Les candidats aux missions commerciales d'Équipe Canada appliquant aux deux MCECs en Malaisie et au Vietnam ainsi qu'en Corée du Sud peuvent présenter une demande de financement CanExport pour les deux missions dans le cadre de la même demande. Pour les candidats qui désirent appliquer à la MCEC du Corée du Sud uniquement, nous vous invitons à présenter une demande dès la réouverture de CanExport PME pour les projets se déroulant entre avril 2024 et mars 2025 (cette ouverture est prévue en février 2024).

Veuillez noter qu'une sélection réussie dans le cadre de la délégation MCEC ne garantit pas le financement de CanExport, car il s'agit de deux processus distincts. Le financement de CanExport est limité et n'est pas garanti - nous vous encourageons à présenter votre demande rapidement pour qu'elle soit prise en compte.

De plus amples informations sont disponibles sur le site web de CanExport. Les demandes sont soumises aux conditions d'éligibilité de CanExport et les candidats doivent se familiariser avec le Guide du demandeur pour les PME.

Le gouvernement du Canada, ainsi que les gouvernements provinciaux et territoriaux, proposent également d'autres programmes de financement à l'exportation et d'autres programmes qui aident les entreprises canadiennes à prendre de l'expansion à l'étranger. Pour trouver des programmes et des services adaptés à vos besoins, veuillez consulter l'outil de recherche d'aide aux entreprises.

Le marché sud-coréen vous intéresse, mais vous ne savez pas si vous êtes prêt à saisir cette opportunité?

Répondez au questionnaire sur l'exportation

Inscription

Les inscriptions sont fermées.

Toutes les demandes seront soumises à un processus de sélection afin d'évaluer la préparation à l'exportation, l'admissibilité et la pertinence. Afin d'offrir un programme solide et avantageux pour les entreprises participantes, le Service des délégués commerciaux se réserve le droit de sélectionner les entreprises canadiennes prêtes à exporter et les autres organisations canadiennes qui correspondent le mieux aux orientations sectorielles et aux objectifs de la mission.

Nous prévoyons une forte demande de participation à cette mission. Afin de maximiser le nombre d'organisations pouvant participer, un maximum de deux représentants d'entreprises peuvent s'inscrire. Certains éléments spécifiques du programme pourraient avoir des limites de capacité ne permettant la présence que d'un seul représentant par entreprise.

Si vous êtes sélectionné pour faire partie de la délégation commerciale, vous recevrez un programme détaillé et des ressources supplémentaires pour vous aider à organiser votre voyage.

Date limite d'inscription : Le 12 janvier 2024 à 17 h (HE)

Contacts

Vous avez des questions? Communiquez avec l'équipe des missions commerciales à tctm-mcec.koreacoree@international.gc.ca ou le Service des délégués commerciaux.

Date de modification: