Recherche

Une entreprise de télémédecine réussit grâce à des relations utiles à l’échelle mondiale

Le Canada est reconnu depuis longtemps comme un chef de file en matière de télémédecine. Plusieurs facteurs contribuent à l’expertise du pays dans ce sous-secteur de la santé numérique, comme la nécessité d’offrir des services de santé dans les communautés éloignées et le développement de technologies de télécommunications avancées. Au cours des dernières années, le secteur de la télésanté au Canada a connu une croissance annuelle moyenne de 35 %. Les avancées faites au Canada sont de plus en plus reconnues dans le monde entier, comme en témoigne le succès remporté par Tech4Life, une entreprise de Milton.

Changer d’orientation pendant une pandémie

Tech4Life est une entreprise de recherche et de conception innovante à vocation sociale, spécialisée dans la télémédecine et les dispositifs pouvant être utilisés au lieu d’intervention. En janvier 2020, l’entreprise a lancé sa plus récente gamme de produits à l’occasion du salon Arab Health à Dubaï, aux Émirats arabes unis. La gamme est connue sous le nom de Sojro, qui signifie « source d’illumination » en sindhi, une langue originaire de certaines régions du Pakistan et de l’Inde.

« Sojro est une trousse de télémédecine portative, explique Dr Shariq Khoja, PDG de Tech4Life. Elle comprend une série d’outils de diagnostic interopérables et faciles à utiliser qui sont reliés à un émetteur sans fil et à notre logiciel de télémédecine MDConsults. Sojro fournit aux médecins et aux autres professionnels de la santé les renseignements nécessaires pour examiner des patients qui, autrement, n’auraient pas accès aux soins. »

Alors que la pandémie menaçait de perturber temporairement le marché pour la plus récente solution de télémédecine de Tech4Life, l’entreprise a réagi en changeant son orientation et en créant une solution tout particulièrement adaptée à la COVID‑19.

« La technologie que nous avons développée est assez flexible et peut être adaptée à divers contextes, explique Dr Khoja. Nous avons conçu une version qui peut aider à identifier les patients susceptibles d’être infectés par la COVID‑19 et qui devraient obtenir des soins médicaux. »

L’innovation portée par la passion



Dr. Shariq Khoja
Dr. Shariq Khoja, PDG de Tech4Life

En tant que médecin de santé publique, Shariq Khoja s’intéresse depuis longtemps à l’amélioration de l’accès aux soins de santé de base, en particulier pour les personnes vivant dans des régions éloignées et sous‑développées. Cette passion l’a amené à prendre conscience que les progrès rapides réalisés dans les technologies sans fil et les outils de diagnostic mobiles pourraient révolutionner la télémédecine. Il s’est rendu compte qu’en misant sur le potentiel de la télémédecine, il serait en mesure d’aider bien plus de gens qu’il pourrait le faire en travaillant comme médecin.

Dr Khoja a terminé un doctorat en recherche sur la santé à l’Université de Calgary et a rempli le rôle de conseiller auprès de la Fondation des Nations Unies, un organisme qui se consacre aux soins de santé mobiles. En 2013, il a fondé Tech4Life, une entreprise de recherche. Quatre ans plus tard, il a lancé les produits phares de l’entreprise : le logiciel de télémédecine MDConsults et le stéthoscope numérique eSteth.

« Nous cherchons avant tout à résoudre des problèmes pratiques qui empêchent d’utiliser la télémédecine à son plein potentiel afin d’améliorer les services de santé, explique Dr Khoja. Pour relever les défis que posent la connectivité Internet limitée et le faible accès aux établissements de soins de santé dans de nombreux pays, nous avons conçu MDConsults et eSteth afin que des données diagnostiques précieuses puissent être transmises au moyen d’une faible largeur de bande. »

Tisser des liens utiles pour ouvrir des marchés

Avec l’aide du Service des délégués commerciaux (SDC) du Canada, Tech4Life a rapidement trouvé des marchés pour MDConsults et eSteth dans un nombre croissant de pays. Ce succès a permis à l’entreprise de se développer et de mettre au point une gamme de stéthoscopes analogiques et numériques de haute qualité, aujourd’hui très appréciés dans le monde entier.

« Le Service des délégués commerciaux a été essentiel à notre réussite, souligne Dr Khoja. Nous avons collaboré avec eux dès le début. Dans chaque pays et région, ils nous ont mis en contact avec les bonnes personnes‑ressources au sein d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, ainsi qu’avec des distributeurs et des clients potentiels. »

Sojro pourrait bien marquer le début d’une nouvelle ère en télémédecine en permettant d’effectuer des tests de diagnostic toujours plus avancés. La version destinée à la santé maternelle permet d’effectuer, par exemple, une échographie fœtale, tandis que la version destinée à la COVID‑19 surveille les niveaux d’oxygène dans le sang. Tech4Life acquiert des outils de diagnostic compacts et robustes auprès de divers fabricants, puis conçoit le logiciel et assemble les trousses Sojro au Canada. La portabilité et la facilité d’utilisation sont des avantages clés : les outils de diagnostic de tous les modèles emploient une seule source d’alimentation et un seul émetteur. Ces avantages, combinés au soutien du SDC, ont permis à Tech4Life de trouver rapidement des marchés pour Sojro au Kenya, en Inde, au Pakistan, au Nigéria et à Oman.

« Entre les mains d’un travailleur social ou d’un agent de santé communautaire, Sojro contribue à créer un cabinet médical « de facto » presque partout, explique Dr Khoja. Il permet à des centaines de millions de personnes de bénéficier de services de diagnostic pour la première fois de leur vie. »

Tech4Life travaille à résoudre les difficultés qui doivent encore être surmontées en matière de télémédecine, comme la transmission de données en toute sécurité depuis des endroits n’offrant aucune connectivité. De plus, l’an prochain, l’entreprise lancera un prototype de sa dernière innovation : un moniteur d’hémoglobine non invasif.

« L’anémie non diagnostiquée coûte la vie à des millions de personnes chaque année, déclare Dr Khoja. Et de nombreuses régions n’ont pas les capacités nécessaires pour effectuer le test sanguin standard permettant de dépister l’anémie. Nous sommes déterminés à améliorer cette situation sans devoir prélever une seule goutte de sang. »

Soutien du SDC

Le Service des délégués commerciaux aide les entreprises canadiennes à se développer en leur donnant accès à ses programmes de financement et de soutien, à des débouchés internationaux et à son réseau de délégués commerciaux dans plus de 160 villes du monde entier.

Développez votre entreprise novatrice grâce aux moyens suivants :

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport

Date de modification: