Sélection de la langue

Recherche

Fraude et escroqueries en Chine

Si le marché chinois offre de nombreuses possibilités d'affaires, il comporte aussi le risque pour les gens d'affaires non avisés d'être une cible de fraude. Gardez à l’esprit qu'une occasion d'affaires avec une entité chinoise qui vous tombe du ciel peut ne pas toujours être telle qu'elle apparaît.

Cette page présente des scénarios qui ont été portés fréquemment à l’attention du Service des délégués commerciaux en Chine. Nous vous conseillons de faire preuve de diligence raisonnable à l’égard de tous vos projets d’affaires en Chine.

Sur cette page

Traits communs des escroqueries

L’arnaque « venez en Chine »

« Bonjour! Nous sommes ravis de vous informer que nous sommes très intéressés par votre produit, et nous aimerions vous rencontrer afin de signer un contrat d’une valeur d’environ 250 000 $. Venez en Chine afin d’en discuter davantage et de signer un contrat aussitôt que possible. Nous avons hâte de vous rencontrer! »

Nous avons observé plusieurs cas où une entreprise canadienne se fait approcher par une « entreprise » chinoise qui leur est inconnue et qui leur offre une transaction commerciale lucrative. Ladite « entreprise » chinoise demande à l’entreprise canadienne d’envoyer des représentants en Chine afin de signer un contrat. Une fois en Chine, les représentants canadiens se font dire que, selon la tradition locale, ils doivent assumer les frais d’un banquet, partager les frais de notaire et offrir des cadeaux aux dirigeants de l’« entreprise ». Une fois l'argent versé, la société chinoise disparaît sans laisser de trace.

Conseils

L’arnaque « liée à la représentation »

Une entreprise canadienne peut recevoir un courriel non sollicité d'une entreprise chinoise qui, en réalité, n'est même pas établie en Chine. Cette « entreprise chinoise » est à la recherche de représentants au Canada afin d'y établir une présence commerciale au Canada dans le but de lui transférer les paiements provenant de clients canadiens ou américains. En contrepartie, l'entreprise chinoise promet de verser une commission de cinq à dix pour cent sur les paiements effectués. Les cas de ce genre sont invariablement frauduleux, et il faut les aborder avec prudence.

L’arnaque du « nouveau compte bancaire »

« Cher client fidèle! Selon les termes de notre arrangement habituel, aussitôt que nous recevrons votre solde à payer qui s’élève à 25 000 $, nous vous ferons parvenir votre plus récente commande. Pour des raisons fiscales, nous aimerions que vous déposiez le montant dans un compte bancaire différent du compte habituel. Merci beaucoup! »

Parfois, une entreprise canadienne ayant des relations d'affaires établies avec une entreprise chinoise légitime se fait demander de procéder à un paiement dans un compte bancaire différent de celui qui est généralement utilisé. Différentes raisons peuvent appuyer cette demande inhabituelle : impôts, prêts gouvernementaux, besoin de devises étrangères à l’extérieur de la Chine, etc. Après le transfert d’argent, l’entreprise chinoise pourrait nier avoir reçu un quelconque paiement. Dans de nombreux cas, il s’avère que l’entreprise chinoise n’a effectivement pas reçu le paiement de l’entreprise canadienne mais il a en fait été détourné ailleurs.

Différents motifs semblent entourer cette arnaque:

Conseils

Avant de procéder au paiement vers un compte bancaire inhabituel, confirmez la légitimité de la demande de paiement auprès de l’autorité correspondante au sein de l’entreprise chinoise et demandez plus d’explications. Puisque les communications par courriel sont risquées, utilisez le téléphone!

L’arnaque de la « fausse entreprise »

« Bonjour! Nous aimerons vous prévenir que quelqu’un est en train d’enregistrer votre marque de commerce en Chine. Si nous agissons rapidement, notre cabinet pourrait vous aider à prévenir cette situation pour une somme de 25 000 $. Veuillez communiquer avec nous le plus tôt possible afin de protéger votre propriété intellectuelle! »

Les entités chinoises peuvent se font passer pour des entreprises légalement constituées et diligentes, des agents spécialisés dans les marques de commerce, les droits d’auteurs, les brevets et l’enregistrement de domaines, ou bien par des transitaires. There are many variations of this scam. One of the more sophisticated scams even involves non-Chinese individuals acting as employees of the fake Chinese company. Regardless of the difference in tactics, the scammers’ goal is to extract money from the Canadian company without providing anything in return.

Le « Colosse aux pieds d’argile » ou l’entreprise « parasite »

« Monsieur, nous avons remarqué votre produit le mois dernier lors d’une foire commerciale et nous sommes très intéressés à le distribuer en Chine. Notre entreprise est l’une des plus importantes en Chine et nous avons d’excellentes relations avec des représentants du gouvernement local ainsi qu’avec un large réseau de clients potentiels. »

Les entreprises chinoises, souvent des distributeurs, se vantent d’être des leaders de file de l’industrie et de posséder un vaste réseau de clients potentiels ou de contacts gouvernementaux. Dans la plupart des cas, ces entreprises sont réelles et un simple exercice de diligence confirme qu’elles sont légitimes. Toutefois, à moins d’entreprendre une enquête plus approfondie au début de la relation d’affaires, les entreprises canadiennes ne découvriront pas que leur nouveau partenaire d’affaires n’a pas l’influence qu’il prétendait avoir. Bien que ces exagérations puissent prendre différentes formes, l’objectif de l’arnaque est simple :

Par ailleurs, l’entreprise « parasite » entretient effectivement d’excellentes relations avec un décideur important au sein du gouvernement chinois, mais elle se fie exclusivement à ces relations pour le succès, ce qui pourrait être problématique et risqué. Une telle entreprise pourrait se trouver à opérer dans une zone grise sur le plan juridique.

Conseils

Comment éviter la fraude et les escroqueries

Les ventes de produits (au moyen de commandes ou de contrats) doivent être assurées par l'entremise d'Exportation et Développement Canada ou d'institutions financières qui émettent des lettres de crédit, lesquels valideront la validité des entreprises grâce à leurs réseaux bancaires en Chine.

Pour les victimes de fraudes et d'escroqueries

Le gouvernement du Canada ne peut intervenir dans un différend privé de nature strictement commerciale. Toutefois, nous pouvons vous orienter afin de vous permettre de trouver vous-même une résolution :

Signalez les fraudes et les escroqueries

Date de modification: