Recherche

Groupe de la Banque interaméricaine de développement

Washington, DC

Version PDF (141 ko)

Le Groupe de la Banque interaméricaine de développement (BID) se compose de la BID, de la Société interaméricaine d’investissement (SII) et du Fonds d'investissement multilatéral (FIM). La BID est la principale source de financement multilatéral pour le développement en Amérique latine et dans les Caraïbes. Le mandat de la Banque comporte deux grands volets : la réduction de la pauvreté et de l’inégalité, et la promotion de la croissance économique durable dans la région, en mettant l’accent sur la stimulation du développement par l’intermédiaire du secteur privé. La BID mène actuellement des réformes exhaustives afin d’accroître ses opérations dans le secteur privé et d’assurer une meilleure synergie entre ses opérations dans les secteurs privé et public.

La BID a ouvert des bureaux dans 26 pays membres régionaux, ainsi qu’à Madrid et à Tokyo. La Banque reçoit des capitaux de ses 48 pays membres au moyen d’emprunts sur les marchés financiers (qu’elle obtient grâce à sa cote de crédit AAA), par l’intermédiaire des fonds en fiducie qu’elle gère et en cofinançant des entreprises. Les prêts offerts par la BID permettent de financer des projets dans les secteurs public et privé. En 2013, la Banque a approuvé 168 projets, d’une valeur totale de 14 milliards $ US, et effectué des décaissements totalisant 11,2 milliards $ US (dont 19 p. 100 étaient destinés à des projets du secteur privé). En outre, toujours en 2013, la SII a octroyé un financement total de 415 millions $ US, alors que le FIM a approuvé des subventions, des prêts et des investissements totalisant 108 millions $ US.

Engagements de la BID, par région en 2013

Texte alternatif
Engagements de la BID, par région (millions $ US) Note de bas de page 1 2013
Région$ US%
Amérique du Sud8 500 $61 %
Amérique centrale4 060 $29 %
Caraïbes1 033 $7 %
Initiatives régionales400 $3 %
Total13 993 $100 %


Engagements de la BID, par groupe de secteurs en 2013

Texte alternatif
Engagements de la BID, par groupe de secteurs (million $ US) Note de bas de page 2 2013
Secteur$ US%
Infrastructure et environnement4 702 $34 %
Institutions au service du développement4 970 $36 %
Intégration et commerce1 223 $9 %
Secteur social3 004 $21 %
Total13 899 $100 %

Produits offerts et conditions d’admissibilité

Au nombre des produits offerts par le Groupe de la BID figurent des prêts garantis et non garantis, des subventions, des garanties et des investissements en actions. La Banque peut également accorder des prêts ou des garanties de prêt à un pays membre, à une subdivision politique (états, provinces, municipalités, entités gouvernementales) ou à une entreprise privée (sociétés, autres entreprises, coopératives, fondations). Pour de amples renseignements, veuillez consulter le site Critères d'admissibilité de la BID (en anglais).

Processus de passation des marchés

La BID a recours à des appels d’offres internationaux pour les marchés de travaux dont la valeur est supérieure à 5 millions $ US et les marchés de fournitures d’une valeur de 350 000 $ US ou plus. Seuls les professionnels et les entreprises situés dans un pays membre de la BID ou les ressortissants d’un pays membre sont autorisés à fournir des biens et des services dans le cadre d’un projet financé par la Banque. Seuls les biens originaires d’un pays membre de la BID peuvent être achetés. Les avis d'appel d'offres sont publiés en ligne.

Préparation, évaluation et approbation des projets

Au moment de la conception d’un projet et à chacune de ses étapes (identification, préparation, analyse, négociation, approbation et exécution), la Banque examine la nécessité et la faisabilité du projet ainsi que la capacité institutionnelle de l’emprunteur et/ou de l’organisme d’exécution. La Banque prépare l’entente définitive avec le pays où sera réalisé le projet et soumet l’entente aux autorités de la Banque, pour approbation. Elle surveille aussi l’exécution et le fonctionnement du projet.

Financement du secteur privé

Voici les quatre volets de la Banque dans le secteur privé : Financement structuré et corporatif (SCF) (renforcer les investissements durables de grande échelle provenant du secteur privé); FIM (trouver des moyens novateurs de favoriser le développement par l’intermédiaire du secteur privé); Opportunities for the Majority (financer des modèles opérationnels novateurs ciblant la « base de la pyramide ») (en anglais); SII (appuyer la croissance de petites et moyennes entreprises) (en anglais).

Le gouvernement du Canada et la BID sont des partenaires dans le cadre du Fonds canadien pour le climat destiné au secteur privé dans les Amériques (C2F). Ce fonds de 250 millions de dollars vise à stimuler les investissements du secteur privé dans des initiatives d’atténuation des changements climatiques et d’adaptation à ceux-ci.

Les entreprises canadiennes peuvent obtenir de l’aide et des renseignements supplémentaires en contactant le Réseau de soutien pour le marché de l’aide du Canada

Date de modification: