Recherche

Banque européenne pour la reconstruction et le développement

Londres (Royaume-Uni)

Version PDF (152 ko)

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) est une banque multilatérale de développement. Ses actionnaires comptent 65 pays, y compris le Canada, ainsi que l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement. Des renseignements supplémentaires sur le profil d’actionnaire du Canada (en anglais) sont disponibles sur le site Web de la BERD. La BERD, qui a initialement concentré ses efforts dans les pays du bloc de l’Est, mène actuellement des activités dans plus de 30 pays situés en Europe centrale, en Asie centrale et dans le Sud et l’Est de la Méditerranée. Par l’intermédiaire de programmes de soutien, la BERD offre les services suivants : prêts, financement par capitaux propres, garanties, facilités de crédit-bail, financement des opérations commerciales et perfectionnement professionnel. De modestes projets sont aussi financés directement par la BERD et par l’entremise « d’intermédiaires financiers ».

Investiment de la BERD par région (2014)
Figure 1 - Version texte

Turquie 15,7%
Asie centrale 9,0%
Europe centrale et les pays baltes 12,4%
Chypre 1.1%
Europe de l'est et le Caucase 23,6%
Russie 6,7%
Région SEMED 12,4%
Europe du sud-est 19,1%

Source : www.ebrd.com

Investiment de la BERD par secteur (2014)
Figure 2 - Version texte

Énergie 19,3%
Finances 31,8%
Secteur privé 26,1%
Infrastructures 22,7%

Source : www.ebrd.com

Financement du secteur privé

La BERD est la seule institution financière internationale àvocation privée et dotée d’un mandat politique : elle utilise les investissements comme un outil pour bâtir des économies de marché. La BERD veut encourager la participation du secteur privé dans l’offre de services et d’infrastructures publiques par différents moyens : contrats de service ou accords de concession qui exigent souvent la construction et l’exploitation d’infrastructure complexe et de grande échelle. En règle générale, la BERD est prête à offrir un financement par emprunt ou par capitaux propres pouvant couvrir jusqu’à 35 p. 100 des coûts d’un projet. On s’attend alors à ce que le promoteur fournisse un financement par capitaux propres couvrant au moins un tiers des coûts du projet. Les coûts restants peuvent être couverts par des sources de financement externes. Les conditions tiendront compte des risques commerciaux et des risques pays, bien que ces derniers soient atténués par le statut de la BERD en tant que créancier privilégié. Le financement octroyé par la Banque peut prendre la forme d’un prêt à recours limité (pour les promoteurs), d’une dette prioritaire ou subordonnée, de capitaux propres ou de garanties. Les projets financés par la Banque doivent être viables sur le plan commercial et générer une trésorerie suffisante pour rembourser la dette. Le promoteur d’un projet peut remplir un formulaire (en anglais) et l’envoyer à la Banque pour obtenir des conseils sur la façon dont vous pouvez travailler ensemble.

Processus d'appovisionnement

La Politique et les règles de passation de marché (en anglais) visent à favoriser l'efficience et l'efficacité ainsi qu'à réduire les risques de crédit connexes pour les prêts et investissements faits par la Banque. Les avis sur les marchés (en anglais) et la liste des sommaires de projet (en anglais) sont publiés sur le site Web de la Banque.

Approvisionnement corporatif

La BERD achète un éventail de biens et de services pour ses besoins internes : remise en état de ses infrastructures, équipement de TIC, produits de bureau consommables ainsi que services de traiteurs, nettoyage et imprimerie. La Politique en matière d'approvisionnement (en anglais) décrit les règlements de la Banque pour l’obtention de biens, travaux ou services.

Services juridique externe

Des cabinets d’avocats agissant comme conseillers juridiques externes pour la BERD offrant conseils et services pour les prêts et investissements. Veuillez consulter le Bureau de Conseiller juridique (en anglais) pour manifester votre intérêt et vous enregistrer.

Services de consultation aux emprunteurs

Les services de consultation (en anglais) pour appuyer la Banque et les activités de ses clients (p. ex. études de faisabilité, évaluation de diligence raisonnable, mise en œuvre de projet, renforcement des institutions, réforme légale et autres services de consultation) sont obtenus ou supervisés par l’Unité de coopération technique de la BERD. L’application « eSelection » (en anglais) de la BERD offre aux consultants un point d’entrée unique au système d’approvisionnement des consultants. Pour plus d’information, consultez les lignes directrices (en anglais) pour les clients qui gèrent des activités de consultation financées par l’Unité de coopération technique. 

Succès du Canada 

En tant que membre fondateur et huitième actionnaire en importance de la Banque, le Canada contribue activement à l’élaboration des politiques de la BERD et en surveille les activités financières. En 2014, des consultants canadiens ont obtenu 46 contrats de consultations d’une valeur de plus de 1,1 million d’euros, incluant 26 contrats accordés par le Programme de soutien aux petites entreprises (en anglais) pour la prestation de services de gestion et de conseils d’expert. Un investissement de la BERD totalisant près de 4 millions d’euros a été signé avec une entreprise canadienne, et des entreprises financières canadiennes ont accordé environ 62 millions d’euros au cofinancement de trois autres projets de la BERD.

Les entreprises canadiennes peuvent obtenir de l’aide et des renseignements supplémentaires en contactant le Réseau de soutien pour le marché de l’aide du Canada

Date de modification: