Recherche

Pleins feux sur la  responsabilité sociale

Guide : Pleins feux sur la responsabilité sociale

Table des matières

Pratiques commerciales responsables  

Les innovations technologiques comme les médias numériques modifient la façon dont les consommateurs se comportent, interagissent et communiquent. Aujourd’hui, l’information est plus accessible que jamais, et l’entreprise moderne est scrutée à la loupe. En intégrant la responsabilité sociale dans leurs pratiques commerciales telles que leurs politiques, leurs activités et leurs opérations, les entreprises peuvent atténuer divers risques lorsqu’elles font des affaires à l’étranger, tout en renforçant leur image de marque et leurs résultats ainsi que l’environnement dans lequel elles opèrent. Des pratiques commerciales durables et responsables « peuvent économiser des ressources, promouvoir la production verte, protéger l’environnement ou contribuer autrement à la durabilité. Elles vont au-delà des simples considérations financières pour inclure les aspects sociaux et environnementaux, et peuvent aider les entreprises à réduire leurs coûts d’exploitation, à innover et à demeurer concurrentielles. » (Source : Innovation, Sciences et Développement économique Canada)

Le Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) est heureux de publier Pleins feux sur la responsabilité sociale, qui présente l’avantage concurrentiel de l’entreprise socialement responsable, les idées innovatrices et la façon dont le SDC aide les entreprises canadiennes à l’étranger à réussir à gérer les risques et à adopter des pratiques commerciales responsables.

Comment les pratiques commerciales socialement responsables aident-elles mon entreprise?

L’une des idées fausses les plus répandues concernant les pratiques socialement responsables est que cela équivaut à de la philanthropie et, par conséquent, à une dépense. Pourtant, l’intégration de pratiques commerciales responsables peut faire converger les intérêts stratégiques de groupes d’intervenants, internes et externes, qui partagent un même objectif de succès durable à long terme. Cet alignement des intérêts responsabiliser l’entreprise sur le plan social et rendre ses produits plus attrayants pour les consommateurs, les communautés dans lesquelles elle opère et les investisseurs; tout cela se traduit par une plus grande fidélité à la marque et par une plus grande équité. Ce sont là des éléments cruciaux pour les entreprises internationales, car faire des affaires au-delà des frontières canadiennes exige de prêter attention aux facteurs sociaux, environnementaux et économiques. Ces éléments peuvent également être essentiels pour atténuer de manière proactive une variété de risques associés aux activités à l’étranger. À ce titre, faire des affaires de manière responsable devrait faire partie intégrante de la gestion des risques et de la durabilité de toute entreprise.

Voici cinq des avantages que présente l’intégration de pratiques commerciales responsables dans les activités d’une entreprise.

Le saviez-vous?

Une enquête réalisée par Net Impact suggère que les deux tiers des titulaires d’une maîtrise en administration des affairesvont considérer davantage une offre d’emploi qui provient d’une entreprise ayant une vision et des pratiques socialement responsables Et solides.

Innovation sociale

Le paysage économique mondial évolue, celui des entreprises socialement responsables aussi. Il n’y a pas si longtemps, on pouvait considérer les pratiques socialement responsables comme des contributions périodiques à des causes environnementales ou communautaires ayant pour but de favoriser une image positive. On peut maintenant y voir un mouvement mondial qui vise à habiliter les communautés et à les intégrer grâce à des efforts durables tout en encourageant le développement économique. Le présent guide aborde trois tendances émergentes liées aux entreprises socialement responsables, l’une d’entre elles est l’innovation sociale.

Le concept englobant les nouvelles stratégies, les nouvelles façons de faire et les nouvelles idées visant à répondre aux besoins sociaux des communautés est ce qu’on appelle l’innovation sociale.

Plutôt que de fournir un avantage non essentiel, repousser les limites de la responsabilité sociale en fournissant aux communautés de nouveaux outils et de nouvelles technologies. Cela leur permet d’évoluer et de se développer progressivement. Il en résulte des solutions tangibles, durables et à long terme.

Les investisseurs favorisent l’innovation sociale parce que cela offre un rendement financier tout en ayant un impact social et économique mesurable. Par exemple, une entreprise qui installe des minicentrales dans les villages d’un pays en développement favorise le développement économique en permettant aux entreprises de rester ouvertes après la tombée du jour et aux étudiants d’étudier en soirée. En fin de compte, ces efforts améliorent le climat économique et social de l’environnement dans lequel ces entreprises opèrent.

Plus de renseignements sur la Stratégie d’innovation sociale et de finance sociale du gouvernement du Canada.

Technologies propres

« Technologie propre » est un terme de l’industrie décrivant une nouvelle technologie, un nouveau produit ou un nouveau service qui améliore l’efficacité opérationnelle tout en réduisant les coûts, les déchets, la consommation d’énergie ou la pollution. Pour les entreprises, la technologie propre s’est avérée être l’un des moyens les plus efficaces pour réduire les coûts tout en ayant un impact positif sur l’environnement mondial.

Les entreprises canadiennes comprennent l’importance des technologies propres et ont pu en tirer parti pour saisir des occasions d’affaires partout dans le monde. En fait, un rapport d’Investissement Ottawa indique que 57 % des revenus que les entreprises canadiennes ont tirés des technologies propres proviennent de clients à l’étranger comme la Chine, les États-Unis et l’Inde, qui sont collectivement responsables de la moitié des investissements dans les énergies propres en 2016 (348 milliards de dollars canadiens).

Voici une liste des installations canadiennes de R-D qui mettent l’accent sur les technologies propres :

« Le Canada jouit d’une expertise reconnue à l’échelle mondiale dans le domaine des technologies propres, ce qui s’annonce prometteur pour la croissance et les investissements. […] Les technologies propres ouvrent la voie à une orientation stratégique claire, soit celle du développement économique axé sur l’innovation, [et] démontrent que la conservation et l’innovation peuvent constituer des avantages concurrentiels. Les circonstances se prêtent bien à ce que le Canada approfondisse son avantage concurrentiel en technologies propres à l’échelle mondiale. »

— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

Intraprenariat social

Les intrapreneurs sociaux sont des employés qui introduisent le changement social et l’innovation au sein de leur entreprise. Ce sont les moteurs du changement des temps modernes dans le monde des affaires, qui trouvent des solutions créatives aux problèmes universels en ayant le désir de contribuer à la communauté internationale. Adoptant un esprit d’entreprise et une attitude de pionniers au sein de leur milieu de travail en entreprise, ils introduisent de la nouveauté dans les produits, les politiques et les processus afin d’en améliorer l’efficacité, de réduire le gaspillage et de retirer de leur travail une valeur économique et sociale. Grâce à leurs efforts conjugués, ils sont en mesure d’avoir un impact positif sur le moral de l’équipe, sur la productivité et sur la croissance du résultat net.

Contrairement aux entrepreneurs sociaux, qui disposent de peu de fonds, de ressources et de réseaux, les intrapreneurs bénéficient des ressources de leur entreprise :

La  League of Intrapreneurs (Ligue des intrapreneurs, site en anglais) est un mouvement mondial d’individus qui souhaitent transformer les industries et changer le monde, tout cela sans quitter leur emploi régulier.

L’accès à ces ressources et ces réseaux leur permet de faire passer leurs idées novatrices de la conception à la commercialisation, tout en influençant et en inspirant d’autres employés à exploiter leur propre esprit d’innovation. Bon nombre des innovations les plus efficaces et les plus éco-énergétiques au sein de certaines des plus grandes entreprises sont rendues possibles parce que ces entreprises comprennent l’importance de reconnaître et d’habiliter leurs intrapreneurs sociaux.

Votre capacité à reconnaître et à responsabiliser les intrapreneurs sociaux de votre entreprise par la création de programmes d’intraprenariat internes, par des stratégies de délégation de l’autonomie et de décentralisation, par des séances de réflexion créatrice et par la création d’espaces de travail innovants seront déterminants pour votre réussite sur la scène internationale en 20178et au-delà.

« Au cours de la prochaine décennie, les entreprises les plus performantes seront celles qui intègrent le développement durable dans leurs activités principales »
— Jim Owens, PDG de Caterpillar

Responsabilité sociale des entreprises

L’approche du gouvernement du Canada en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE) vise à aider les entreprises canadiennes qui font des affaires à l’étranger à gérer les risques sociaux et environnementaux et à accroître leurs chances de succès en affaires. Le gouvernement collabore avec le monde des affaires canadien, les organisations de la société civile, les gouvernements et les communautés étrangères ainsi que d’autres intervenants afin de favoriser et de promouvoir des pratiques commerciales responsables et de soutenir ainsi une croissance économique durable et des valeurs partagées. Le gouvernement canadien offre un soutien aux entreprises par l’intermédiaire du Service des délégués commerciaux (SDC), de même qu’un service d’intervention précoce et de facilitation du dialogue, mais rattache la conduite responsable des entreprises et l’accès au soutien commercial et économique du gouvernement du Canada sur les marchés étrangers.

Une entreprise responsable sur le plan social est consciente de l’incidence de ses activités sur l’économie, la collectivité et l’environnement au sein desquels elle se trouve, ainsi que sur ses chaînes d’approvisionnement; elle modifie ses activités de manière à ajouter de la valeur à son travail et à celui d’autres intervenants. Le réseau des bureaux régionaux et des missions du Canada à l’étranger ne ménage aucun effort pour faire mieux connaître et mieux comprendre l’importance des pratiques commerciales responsables; il crée des occasions d’établir des relations d’affaires grâce à des conférences, des ateliers et d’autres activités auxquelles sont invités des représentants d’entreprises, des gouvernements hôtes et de la société civile.

Principes directeurs internationaux en matière de RSE

Des normes et des principes directeurs reconnus mondialement aident les entreprises à atténuer les risques; ce sont d’importants outils pour faire des affaires à l’étranger. Ils fournissent des informations sur les considérations susceptibles d’améliorer les performances sociales, environnementales et économiques des entreprises et peuvent aider celles-ci à tirer parti des opportunités et des avantages mentionnés plus haut. Le Canada aide à promouvoir des principes directeurs en matière de RSE qui sont largement reconnus, tels que les suivants :

Le saviez-vous?

Le 17 janvier 2018, le gouvernement du Canada a annoncé de nouvelles initiatives pour aider à maintenir les entreprises canadiennes à l’avant-garde de la conduite responsable des entreprises à l’étranger, ce qui est un avantage concurrentiel sur le marché d’aujourd’hui, et contribuer à la réputation du Canada en tant que partenaire d’affaires de choix sur la scène internationale.

  • La création d’un groupe consultatif multipartite sur la conduite responsable des entreprises pour conseiller le gouvernement sur l’élaboration et la mise en œuvre efficaces de politiques et de pratiques liées à la conduite des entreprises canadiennes actives à l’étranger dans tous les secteurs.
  • La création d’un poste d’ombudsman canadien pour la responsabilité des entreprises afin de promouvoir les pratiques exemplaires visant la conduite responsable des entreprises et d’enquêter sur les allégations de violations des droits de la personne découlant d’activités menées par des entreprises canadiennes à l’étranger. L’ombudsman pourra procéder à des recherches de faits indépendantes et en collaboration, formuler des recommandations et surveiller la mise en œuvre, et il rendra des comptes au public tout au long de ces processus. Le mandat de l’ombudsman aura une portée multisectorielle et sera axé initialement sur les industries des mines, du pétrole et du gaz, ainsi que du textile, et sera étendu à d’autres secteurs d’activités dans le futur.

En apprendre d'avangtage, vister le site web Responsabilité sociale des entreprises.

Comment le SDC peut-il aider?

Quel que soit l’objectif de votre entreprise —  exporter, investir à l’étranger ou trouver des partenaires —, les délégués commerciaux sont formés pour fournir un soutien sur les questions liées à la RSE, car il s’agit d’une partie intégrante de l’excellence du service aux entreprises clientes canadiennes. Les délégués commerciaux du Canada ont beaucoup à offrir.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les pratiques commerciales responsables, les ressources et les outils, et le rôle du SDC dans le soutien de la RSE ou en communiquant avec le délégué commercial le plus près de chez vous.

Fait :

Le gouvernement du Canada offre un mécanisme pour aider les entreprises et les collectivités à l’étranger à résoudre leurs différends et à tirer parti des opérations. C’est le Point de contact national du Canada (PCN) pour les Principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à l’intention des entreprises multinationales, qui s’appliquent à tous les secteurs industriels!

Êtes-vous prêts pour l’exportation?

Le Guide pas-à-pas à l’exportation vous aidera :

Téléchargez gratuitement le guide et accédez à toutes les autres publications de Service des délégués commerciaux du Canada relatives à l’exportation en vous connectant à MON SDC.

Accéder à ces ressources supplémentaires

Date de modification: