Recherche

Approvisionnement des institutions financières internationales et des Nations Unies : 2. Se préparer aux possibilités offertes par les IFI et l’ONU

2. Se préparer aux possibilités offertes par les IFI et l’ONU

Préparez votre entreprise à travailler avec les IFI et les organismes de l’ONU et à jouir d’une plus grande visibilité sur la scène internationale. Le marché de l’aide internationale est en croissance et offre des possibilités pour les entreprises canadiennes.

Sur cette page

Se préparer aux possibilités d’approvisionnement

Documents de stratégie par pays

Il faut commencer par évaluer les besoins du pays, notamment sur le plan du développement. Les IFI fondent leurs projets sur la vision que se fait un pays de son développement à long terme et utilisent à cette fin des documents de stratégie, qui peuvent se révéler d’une grande utilité pour votre entreprise lorsqu’il s’agit de cerner les possibilités et les priorités clés d’un pays. Les entreprises qui réussissent assureront le suivi des projets tout au long du cycle de vie.

 Consulter les documents de stratégie par pays

Cycle de projet

Étapes clés du cycle d’un projet d’approvisionnement

Des projets d’approvisionnement et des contrats de sous‑traitance sont offerts à chaque étape du cycle de projet. Ces étapes comprennent les suivantes :

Identification du projet

L’IFI/ONU détermine les besoins en matière de développement, les résultats à atteindre et les contraintes de temps et de coûts.

Préparation

L’IFI/ONU procède à des études et à des analyses du marché de l’offre, choisit une méthode de sélection et une approche appropriées, selon les options du marché, et élabore un plan d’approvisionnement.

Évaluation

L’IFI/ONU précise les exigences techniques, financières et économiques, élabore une méthodologie d’évaluation et se prépare à lancer le processus d’approvisionnement sur le marché.

Négociation

L’IFI/ONU sélectionne ou négocie la proposition ou l’offre la plus avantageuse et adjuge le marché.

Exécution et supervision

L’IFI/ONU gère avec dynamisme l’exécution du contrat et du projet.

Évaluation rétrospective

L’IFI/ONU effectue un retour sur l’exécution du projet. Celui‑ci a‑t‑il permis d’optimiser les ressources? Quelles sont les leçons à retenir?

Renseignements sur les projets et l’approvisionnement

L’IFI/organisme de l’ONU et le pays emprunteur se partagent les travaux de préparation du projet. Il incombe toutefois au pays d’en assurer l’exécution et de veiller à l’approvisionnement. Les procédures sont relativement similaires, peu importe l’IFI ou l’organisme de l’ONU qui finance le projet.

Les avis d’achat représentent les possibilités d’affaires dans le cadre de projets financés par l’IFI et l’ONU. Ces documents sont généralement affichés sur leur site Web respectif, ainsi que sur des sites Web qui recueillent des renseignements sur les projets auprès de multiples sources. Ces sites Web offrent des fonctions de recherche avancées et plusieurs d’entre eux peuvent vous aviser automatiquement des possibilités qui correspondent aux intérêts de votre entreprise. Les avis sont souvent affichés gratuitement sur le site Internet de l’IFI, tandis que d’autres services offrent ces renseignements moyennant des frais d’abonnement annuels.

Avant de présenter une offre, familiarisez-vous avec les lignes directrices en matière d’approvisionnement de l’IFI ou de l’organisme de l’ONU. Ces lignes directrices définissent les politiques, les procédures et les méthodes d’approvisionnement qui ont été convenues par le pays emprunteur et l’IFI ou l’organisme de l’ONU.

La relation entre votre entreprise et le pays emprunteur est régie par votre contrat avec l’emprunteur, et non par les lignes directrices en matière d’approvisionnement de l’IFI/ONU.

Comprendre les types d’approvisionnement

Marchés de biens et de travaux

Les soumissions ne sont pas seulement évaluées en fonction du prix, mais aussi en fonction des coûts de rendement, de formation, d’entretien et d’exploitation. Les marchés sont attribués au soumissionnaire le plus bas, en fonction des critères d’évaluation d’un projet. Il pourrait arriver que la préférence soit accordée aux soumissionnaires nationaux ou aux produits manufacturés qui respectent un seuil donné de contenu national, exprimé en pourcentage.

La méthode privilégiée pour les projets d’approvisionnement de grande valeur ou complexes est la soumission concurrentielle internationale ou la concurrence internationale ouverte. La soumission concurrentielle internationale permet de s’assurer que toutes les entreprises admissibles sont avisées d’un projet afin qu’il y ait une chance égale de présenter une soumission dans le cadre de celui‑ci. Les pays emprunteurs doivent publier des invitations à soumissionner ou des invitations à préqualification dans une ou plusieurs publications locales et sur le site UN Development Business Online. Dans certains cas, les invitations apparaîtront également sur le site Web de l’IFI.

Des méthodes autres que la soumission concurrentielle internationale peuvent être utilisées, comme les appels d’offres nationaux, les achats et les contrats directs. L’option choisie variera selon la portée, la nature et la complexité du contrat.

Consulter les lignes directrices en vigueur pour l’approvisionnement en biens et en travaux

Marchés de services de consultation et de services autres que les services de consultation

On entend notamment par « consultants » les entités suivantes :

Les services autres que les services de consultation se distinguent par des extrants et des produits livrables mesurables. Il peut s’agir par exemple de services de forage, d’entretien ou de cartographie. Ces services sont acquis de la même façon que les biens et les travaux.

Sélection des consultants

Pour sélectionner des consultants pour un contrat, le pays emprunteur publie un avis de passation de marchés sur :

Dans l’avis, il sera demandé aux entreprises de présenter une déclaration d’intérêt. Le document intitulé Préparation d’une déclaration d’intérêt donne des orientations utiles à cette fin.

Le pays emprunteur dresse ensuite une liste préliminaire d’entreprises ou de particuliers et leur envoie une demande de propositions (DP) ou un document de sollicitation. La DP comprend les instructions à l’intention des consultants, le mandat du projet et le contrat proposé.

La relation de votre entreprise avec le pays emprunteur est régie par la DP et le contrat, et non par les lignes directrices en matière d’approvisionnement de l’IFI/ONU.

Les IFI cherchent de plus en plus à adjuger des marchés en fonction de l’optimisation des ressources, de la satisfaction des besoins et d’autres principes favorables aux entreprises, conformément au nouveau cadre d’approvisionnement. Le choix d’un consultant est axé principalement sur la qualité des services à fournir, qui est habituellement déterminée par la qualité et la sélection fondée sur les coûts. L’importance accordée à la qualité et aux coûts dépendra de la complexité et de la nature du marché, bien qu’elle soit habituellement d’environ 80 % pour la qualité et de 20 % pour le coût.

L’emprunteur peut également utiliser la fonction de sélection fondée sur la qualité (SFQ) si la portée et la complexité de l’affectation sont hautement spécialisées ou difficiles à définir, ou si l’affectation aura une incidence importante sur l’avenir du projet. Dans le cadre d’une SFQ, les propositions techniques sont d’abord soumises aux fins d’évaluation, et les propositions financières ne sont présentées qu’après l’évaluation technique.

Consulter les lignes directrices en vigueur pour l’approvisionnement en services de consultation

Approvisionnement organisationnel et institutionnel

Les IFI et les organismes de l’ONU doivent également se procurer des biens et des services pour mener à bien leurs propres activités. Ces occasions d’affaires (appelées approvisionnement organisationnel ou institutionnel) comprennent une grande variété de biens et de services achetés, dont les suivants :

Les avis sont publiés sur :

Prêts au secteur privé

Ces dernières années, les IFI accordent de plus en plus d’attention aux prêts de financement direct au secteur privé. Certaines IFI prêtent même à des acteurs sans garantie souveraine, tels que les administrations municipales ou locales et d’autres institutions financières.
Les IFI et l’ONU offrent ces prêts par le biais de divers instruments financiers, dont le financement direct et les actions privées, ainsi que d’autres mécanismes de financement novateurs.

Consulter les renseignements sur les prêts au secteur privé

(BM) Société Financière Internationale – Comment demander un financement (en anglais seulement)

Fonds en fiducie

Les partenaires dans le secteur du développement peuvent choisir de canaliser leurs fonds par l’intermédiaire des IFI, à qui ils peuvent confier leurs priorités et leurs fonds stratégiques. Les fonds en fiducie permettent d’intensifier les activités, notamment lorsque le climat est fragile ou en situation de crise, afin de fournir un soutien lorsque la capacité de prêt d’une IFI est limitée.

Consulter l’information sur les fonds en fiducie
Date de modification: