Sélection de la langue

Recherche

Guide : Pleins feux sur le financement à l’exportation
PDF Version (6.5 MB)

Guide : Pleins feux sur le financement à l’exportation

Table des matières

Le financement est l’un des plus importants obstacles auxquels se heurtent les PME concernant les possibilités d’exportation. La vente à l’échelle internationale peut s’avérer très lucrative, mais elle comporte certains risques.

Ce court guide présente les programmes d’exportation du gouvernement du Canada et leurs solutions de financement respectives, qui vous aideront à acquérir les fonds et les garanties dont vous avez besoin pour profiter des possibilités que présente la ve

Financement des exportations

Le terme « financement des exportations » englobe toutes les méthodes et tous les mécanismes que les entreprises utilisent pour financer la production, la vente et la livraison de produits et de services à des acheteurs à l’étranger, ainsi que les moyens de réduire les risques associés au commerce à l’étranger.

Financement des exportations

Lorsqu’on effectue des opérations commerciales, les principales préoccupations pour les deux parties en question sont les flux de trésorerie et les modalités de paiement, dont la complexité augmente lorsqu’on fait affaire avec des marchés éloignés. Les acheteurs et les vendeurs pourraient tous deux avoir besoin de financement supplémentaire afin de conclure un marché pour une variété de raisons. Le vendeur pourrait avoir à investir dans l’équipement ou l’effectif afin d’honorer une commande, et l’acheteur pourrait avoir besoin de capital pour couvrir le coût de l’achat jusqu’à ce qu’il puisse revendre les produits. Le processus se complique encore plus lorsque l’économie du pays de destination est différente de celle du pays d’origine et donc imprévisible.

Le Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) a le plaisir de vous présenter le guide Pleins feux sur le financement à l’exportation qui illustre la panoplie des programmes commerciaux du Canada et des produits et services financiers offerts pour aider les entreprises canadiennes à profiter des occasions à l’échelle internationale. Pour plus de renseignements sur le financement des exportations, veuillez consulter le chapitre Établir vos besoins en matière de financement pour l’exportation du Guide pas-à-pas à l’exportation du SDC.

L’exportation exige la présence d’un lien de confiance entre les parties – la certitude que le produit convenu sera livré, et que le paiement sera reçu en retour. Les produits de financement des exportations, comme l’assurance-comptes clients et les lettres de garantie, ont pour but de réduire les risques encourus par les entreprises et leurs banques. Cette réduction du risque peut, en outre, vous aider à obtenir davantage de capital de votre banque.

Méthodes de perception et de recouvrement

Une vente n’en vaut la peine que si vous recevez un paiement approprié pour le produit ou le service que vous avez fourni. Comme on l’a mentionné précédemment, lors de l’exportation, la longue distance entre les parties concernées risque de compliquer le processus de paiement. Il existe différentes méthodes et différents outils auxquels on peut recourir pour accroître la confiance en ce qui concerne le respect des engagements par les parties.

Le saviez-vous?

Un transitaire est une personne ou une entreprise qui, pour le compte d’autres personnes ou entreprises, organise les expéditions de produits du fabricant ou du producteur source au marché, au client, ou au point final de distribution. Ils peuvent vous fournir les documents d’expédition nécessaires, tels que :

  • Les factures
  • Le connaissement (preuve d’expédition)
  • Le bordereau d’emballage
  • La traite
  • Le certificat d’origine
  • Le certificat d’inspection

Caractéristiques de la LC

Non confirmée – La banque qui ouvre la lettre informe simplement le vendeur de ses modalités.

Confirmée – La banque garantit que le vendeur sera payé, même si l’acheteur ne peut fournir le paiement.

Irrévocable – La LC ne peut être annulée ou modifiée sans la permission du vendeur.

Paiement à vue – La banque de l’importateur est responsable de payer à la réception d’une traite à vue, qui est reçue au moment où la livraison est complétée.

Paiement à terme – Le paiement est dû après un délai (p. ex. 30, 60 ou 90 jours après la réception).

Conseil:

Vérifiez bien les LC. Les modalités pourraient être différentes de votre contrat d’origine avec l’importateur, et si vous ne respectez pas les spécifications exactes, la LC pourrait être jugée comme étant invalide et vous ne recevrez pas de paiement.

Programmes commerciaux du Canada

Le Canada s’engage à aider ses entreprises à atteindre le succès sur les marchés internationaux. On a donc créé les programmes suivants, qui visent à accroître la quantité d’exportations en aidant les entreprises canadiennes sur le plan du financement, en leur fournissant des services-conseils, et en les connectant à des acheteurs, des partenaires et des investisseurs à l’échelle internationale.

Programmes commerciaux
NomDescriptionServices
Banque de Développement du Canada (BDC)La seule banque canadienne spécialisée dans l’aide aux entrepreneurs canadiens. La BDC travaille principalement avec les petites et moyennes entreprises.
  • Financement
  • Capital de risque
  • Services-conseils
Corporation commerciale canadienne (CCC)Aide les exportateurs canadiens à conclure des contrats avec des gouvernements étrangers.
  • Passation des marchés de gouvernement à gouvernement
Exportation et développement Canada (EDC)L’organisme de crédit à l’exportation du Canada, qui offre des services financiers aux exportateurs canadiens et à leurs acheteurs internationaux.
  • Assurance
  • Garanties
  • Prêts (emprunts et crédit)
Service des délégués commerciaux du Canada (SDC)Le réseau d’experts en commerce le plus important au Canada, présent dans plus de 160 villes du monde. Les services du SDC sont gratuits pour les entreprises admissibles.
  • Évaluation du potentiel des marchés
  • Préparation pour les marchés internationaux
  • Résolution de problèmes (aide et conseils)
  • Présentation des personnes-ressources qualifiées (acheteurs, partenaires, investisseurs)

Conseil:

Ces ressources n’ont pas pour but d’éliminer la nécessité d’utiliser les banques standard, qui demeurent une source majeure de prêts et de marges de crédit. En effet, leurs produits et services pourraient vous aider à obtenir de meilleures conditions de financement que celles que vous auriez obtenues dans d’autres circonstances.

Approche unifiée

Tous ces programmes se considèrent comme des alliés et travaillent ensemble pour aider à solidifier la réputation internationale du Canada en tant que partenaire commercial attrayant.

Ces ressources ne sont pas mutuellement exclusives – elles offrent toutes des services différents visant à aider les entreprises à toutes les étapes de leur cheminement. Le SDC est un bon point de départ; cet organisme peut évaluer votre entreprise pour vous orienter vers le partenaire le mieux adapté à vos besoins. Son réseau mondial de délégués commerciaux forme un réseau de connaissance sur les tendances émergentes du marché et un grand éventail de personnes-ressources au sein du gouvernement et du secteur privé.

Le SDC travaille en étroite collaboration avec EDC et ses autres partenaires dans le but de créer des possibilités d’affaires pour leurs clients, en employant des moyens tels que des webinaires, des missions commerciales, des événements de réseautage et des réunions interentreprises organisées à des salons commerciaux au Canada et partout au monde.

Le saviez-vous?

Innovation Canada a créé un outil en ligne pour vous aider à trouver les conseils, le financement ou les contacts appropriés pour les besoins de votre entreprise.

Conseil:

Le Canada a des ententes de libre-échange avec de nombreux pays visant à faciliter le commerce pour les entreprises canadiennes. Consultez le document Pleins feux sur le libre-échange pour en savoir davantage sur la manière de tirer profit de ces conditions d’exportation avantageuses.

Solutions en matière de flux de trésorerie

Le financement peut être extrêmement utile pour toute entreprise, qu’elle ait besoin de capital pour pouvoir honorer une commande ou qu’elle souhaite couvrir le coût des produits jusqu’à ce qu’ils puissent être revendus.

La BDC offre des possibilités de financement, destinées principalement aux entreprises à des stades précoces de leur croissance, telles que les entreprises naissantes et les entreprises à forte croissance. Des prêts rapides en cinq jours ou moins allant jusqu’à 100 000 $ sont offerts en ligne. Il est possible d’acquérir des montants de capital supérieurs à 100 000 $ pour des besoins d’investissement plus importants, tels que l’achat de nouvel équipement ou le financement de nouvelles technologies nécessaires afin d’accroître la capacité dans le but de satisfaire à la demande.

La BDC offre aussi une solution conçue spécifiquement pour les entreprises qui cherchent à accroître leur volume d’affaires. Le Prêt Xpansion peut servir à financer de nombreuses activités de croissance visant à rejoindre de nouveaux marchés domestiques ou étrangers. Des modalités flexibles allant jusqu’à 8 ans pour rembourser le prêt permettent de protéger vos flux de trésorerie. Les projets admissibles comprennent (sans s’y limiter) les suivants :

Le capital de risque est un autre type de financement offert par la BDC pour les situations où il est nécessaire investir dans l’innovation, acquérir davantage de fonds de roulement, et transférer ou acheter une entreprise.

Le SDC offre également une vaste gamme de produits de prêts pour aider les exportateurs à conclure des marchés et à continuer à croître :

Le saviez-vous?

Il existe des différences marquées entre les emprunts et les marges de crédit.

Emprunts – Obligations juridiques et contractuelles dans le cadre desquelles le bénéficiaire reçoit un montant forfaitaire et promet en échange d’effectuer des paiements répétitifs réguliers avec un taux d’intérêt fixe.

Marge de crédit – elle doit être renouvelée annuellement et les paiements dépendent du montant prélevé de la marge de crédit. Le taux d’intérêt varie également (il est lié aux taux préférentiels).

Soutien de la passation des marchés

La CCC appuie la diversification du commerce international du Canada en vous aidant à accéder aux marchés publics étrangers. Pour ce faire, la CCC utilise une approche de passation de marchés entre gouvernements. Avec la CCC, les exportateurs canadiens qualifiés sont bien placés pour obtenir des contrats pour la réalisation des projets des acheteurs gouvernementaux étrangers. L’approche contractuelle de la CCC peut vous faciliter l’accès aux décideurs supérieurs, faire en sorte que votre proposition se démarque des autres, accélérer le processus d’approvisionnement et réduire les risques liés aux contrats et aux paiements.

La CCC met l’accent sur la collaboration avec les exportateurs dans les marchés où l’environnement commercial est difficilement prévisible et où l’acheteur gouvernemental étranger n’est peut-être pas en mesure de soumissionner efficacement un projet. En fait, la CCC soumet une proposition conjointe avec vous, elle signe les contrats avec l’acheteur, puis vous cède les obligations en sous-traitance.

D’un point de vue financier, outre le fait d’éviter les retards et les importants coûts liés aux appels d’offres, il y a de nombreux avantages inhérents à travailler en partenariat avec la CCC. La garantie de bonne exécution qu’offre la CCC peut réduire, voire éliminer, les exigences en matière de cautionnement des gouvernements étrangers. Votre client gouvernemental aura l’assurance du gouvernement du Canada que le contrat sera exécuté selon les modalités convenues, ce qui réduira efficacement le risque.

Les contrats entre gouvernements sont un gage de tranquillité d’esprit pour vous et votre client. Tous les paiements transitent par la CCC, ce qui peut faire une réelle différence lors de la résolution d’éventuels problèmes et pour garantir les paiements. En assumant la surveillance du rendement et l’administration financière du contrat, la CCC atténue les risques pour les deux parties et augmente la satisfaction globale de la clientèle.

Le saviez-vous?

Bien que la CCC ne finance pas elle-même les contrats entre gouvernements, elle aidera à trouver des sources de financement possibles et à travailler avec elles, y compris, mais sans s’y limiter, Exportation et développement Canada (EDC).

Assurance et garanties

La sécurité des flux de trésorerie est particulièrement importante pour une entreprise qui fait affaire dans un domaine nouveau ou à haut risque. Ce risque touche les banques tout comme les exportateurs. L’assurance comptes clients (aussi connue sous les noms « assurance crédit à court terme » ou simplement « assurance crédit ») garantit la tranquillité d’esprit des deux parties et simplifie leur travail. 

La plupart des assureurs canadiens qui offrent l’assurance comptes clients sont de grandes multinationales qui offrent l’avantage supplémentaire de leur expertise internationale. Leur expérience dans le domaine de la gestion du crédit dans de nombreux contextes économiques et politiques peut vous permettre de réduire le coût de l’enquête de solvabilité et d’améliorer vos prévisions financières.

L’assurance comptes clients aide les entreprises à :

Assurance comptes clients Canada (RIAC) est un organisme qui représente les assureurs qui offrent l’assurance-crédit à court terme, les banques, les courtiers, et EDC. Elle vise à promouvoir les avantages des produits et services d’assurance comptes clients nationaux et internationaux au Canada.

Conseil:

L’assurance comptes clients permet de vous assurer que vous serez payé pour vos exportations et vous permet ainsi d’offrir des modalités de paiement avantageuses à vos clients internationaux. Cette mesure de réduction du risque vous permet de vous implanter sur de nouveaux marchés en toute sécurité, en plus de vous offrir un avantage concurrentiel.

EDC offre un nombre de produits et de solutions en matière de financement de l’exportation qui peuvent aider votre entreprise à trouver des débouchés à l’échelle internationale en toute confiance. Leurs produits d’assurance ne couvrent que les exportations, pas les ventes sur le marché intérieur.

Produits:

Le saviez-vous?

Si vous avez des comptes clients (CC) en souffrance, mais il vous faut de l’argent immédiatement, vous pouvez vendre vos CC à la banque. On parle d’escompte des CC, et l’assurance comptes clients la rend plus aisée, puisque la banque a la certitude que les montants en souffrance seront payés à un moment donné.

Le saviez-vous?

Les clients internationaux peuvent demander une garantie sous la forme de lettres de garantie ou de cautionnements. Dans les deux cas, ils cherchent à s’assurer de recevoir ce que le contrat leur promet. EDC fournira la garantie à votre banque, qui, à son tour pourra offrir une contre-garantie de réception des produits à la banque de l’importateur. Le client paiera ensuite pour ces produits.

Conseil:

Mettez sur pied des politiques pour gérer l’échange de devises. Au moment de négocier un contrat, vous pouvez aussi convenir d’un taux de change fixe qui sera utilisé pour tous les paiements afin de protéger vos résultats financiers des fluctuations de valeur.

Possibilités de financement

Contrairement aux produits financiers, pour ce qui est du financement et des subventions, le bénéficiaire ne paie pas d’intérêt ou de primes sur le capital reçu.

Le SDC se spécialise dans la prestation de renseignements sur les marchés internationaux, de conseils sur l’accès aux marchés et de connexions aux personnes-ressources qualifiées, mais il offre aussi des programmes de financement pour aider les entreprises à conquérir de nouveaux marchés.

Programmes:

Le saviez-vous?

Les programmes de subvention du SDC, tout comme leurs services, sont gratuits pour les entreprises admissibles; les contributions ne doivent pas être remboursées.

Le saviez-vous?

De nombreuses possibilités de financement sont offertes aux entreprises canadiennes qui cherchent à participer au commerce – dont certaines visent uniquement les femmes. Consultez la liste exhaustive de ces programmes à la section Femmes d’affaires en commerce international (FACI) du site Web du SDC.

Êtes-vous prêt à exporter?

Le Guide pas-à-pas à l’exportation peut vous aider à :

Consultez ces autres ressources :

Date de modification: