Recherche

Avantages de l'ALECC pour les secteurs clés de l'économie du Canada

Aérospatiale | Automobile | Défense et sécurité | Minéraux et métaux | Pétrole et gaz | Poisson et fruits de mer | Produits agricoles et agroalimentaires | Produits de consommation | Produits forestiers | Services de classe mondiale du Canada | Technologies de l’information et des communications | Technologies durables

L’Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC) crée des emplois, ouvre de nouveaux marchés et offre de nouveaux débouchés, ce qui profite aux travailleurs canadiens et aux entreprises de toutes les régions du Canada. On prévoit que cet accord permettra d’injecter 1,7 milliard de dollars au PIB du Canada et d’accroître de plus de 30 p. 100 les exportations canadiennes à destination de la Corée.

L’ALECC, le premier accord de libre-échange du Canada en Asie-Pacifique, est une réalisation historique qui offre un accès accru et préférentiel aux entreprises canadiennes en Corée, le onzième marché en importance dans le monde et la quatrième économie d’Asie. Sa population très instruite de 50 millions d’habitants et son PIB par habitant de plus de 35 000$ font de la Corée l’un des marchés les plus dynamiques de l’Asie.

Grâce à l’ALECC, des millions de Canadiens qui travaillent dans des secteurs très diversifiés profiteront de nouvelles perspectives de commerce et d’investissement ainsi que d’un accès en franchise de droits en Corée. On compte parmi ces secteurs : les produits industriels (comme l’aérospatiale, les produits chimiques et plastiques, les technologies de l’information et des communications, les instruments médicaux, les métaux et les minéraux ainsi que les textiles et les vêtements), les produits agricoles et agroalimentaires, les vins et spiritueux, le poisson et les fruits de mer ainsi que et les produits forestiers et du bois à valeur ajoutée.

Après la mise en œuvre intégrale de l’Accord, l’ALECC mènera à l’élimination des droits de douane sur presque tous les échanges entre le Canada et la Corée et augmentera les débouchés dans tous les secteurs. Depuis l’entrée en vigueur de l’Accord le 1er janvier 2015, 85 p. 100 des exportations du Canada vers la Corée bénéficient d’un accès exempt de droits de douane, et à partir du  1er janvier 2017, 93 p. 100 des exportations canadiennes seront admissibles à un accès exempt de droits de douanes. Une fois la mise en œuvre de l’ALECC entièrement achevée le 1er janvier 2032, les droits de douane coréens auront été éliminés pour 99.75 p. 100 des exportations canadiennes. Cet accès en franchise de droits donne aux exportateurs canadiens un accès préférentiel au marché de la Corée, et met le Canada sur un pied d’égalité avec les partenaires de libre-échange actuels de la Corée, dont les États-Unis et l’Union européenne.

Les secteurs des services de calibre mondial du Canada, dont ceux des services professionnels et des services liés aux secteurs de l’environnement et du commerce, profiteront d’un meilleur accès au marché. L’Accord étend également la protection des investissements bilatéraux, réduit les obstacles non tarifaires et facilite les déplacements des gens d’affaires entre les deux pays.

Pour de plus amples informations sur l'ALECC et les avantages potentiels qui en découlent, veuillez visiter l'Accord de libre-échange Canada-Corée ou communiquer avec le Service des délégués commerciaux en Corée du Sud (seoul-td@international.gc.ca).

Consultez l’Info-Tarif Canada pour explorer l'information tarifaire pour le marché sud-coréen en vertu de l'ALECC, ainsi que pour les autres pays avec qui le Canada a conclu un accord de libre-échange.

Date de modification: